Recensement de 1996 : Profils de secteurs électroniques

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Profil des secteurs de dénombrement

À propos de ce produit

Information générale

Nº au catalogue :95F0185XDB96001
Date de diffusion :29 octobre 1998
Thème :Profil : Toutes les variables
Dimension de données :

Note

Mis à jour le 17 mars 1999.


Les profils de secteurs contiennent des données provenant des bases de données intégrales ainsi que des bases de données-échantillon (20 %). Les règlements de suppression pour les bases de données intégrales diffèrent des règlements utilisés pour les bases de données-échantillon (20 %). C'est la raison pour laquelle certaines régions géographiques présenteront des données intégrales, mais les données-échantillon (20 %) seront supprimées.


Les questions sur la citoyenneté et l'immigration n'ont pas été posées aux personnes qui vivent sur des réserves indiennes et dans des établissements indiens et qui ont été dénombrées à l'aide du questionnaire 2D du recensement de 1996. Par conséquent, les données ne sont pas indiquées pour les régions géographiques de niveau moins élevé (un secteur de recensement, plusieurs subdivisions de recensement et secteurs de dénombrement) qui étaient des réserves ou des établissements, lorsque la majorité des personnes ont été dénombrées à l'aide du questionnaire 2D du recensement de 1996. Toutefois, les données sur les réserves indiennes et les établissements indiens seront comprises dans les totaux pour les plus grandes régions géographiques, telles que les divisions de recensement.


Résidents non permanents

En 1991 et en 1996, le Recensement de la population a dénombré à la fois les résidents permanents et les résidents non permanents. Les résidents non permanents étaient titulaires d'un permis de séjour pour étudiants ou d'un permis de travail, d'un permis ministériel, ou étaient des demandeurs du statut de réfugié, ainsi que les membres de la famille qui vivaient avec eux au moment du recensement.

Avant 1991, seuls les résidents permanents du Canada étaient inclus dans le recensement (exception faite pour 1941). Les résidents non permanents étaient considérés comme des résidents étrangers et n'étaient pas dénombrés.

Présentement au Canada, les résidents non permanents forment un segment important de la population, en particulier dans plusieurs régions métropolitaines de recensement. Leur présence peut influer la demande de services gouvernementaux tels que les soins de santé, l'éducation, les programmes d'emploi et la formation linguistique. L'inclusion des résidents non permanents au recensement facilite la comparaison avec les statistiques provinciales et territoriales (mariages, divorces, naissances et décès) qui incluent cette population. En outre, l'inclusion des résidents non permanents permet au Canada de mieux refléter la recommandation de l'ONU, à savoir que les résidents à long terme (personnes demeurant dans un pays pour un an ou plus) soient dénombrés au recensement.

Selon le recensement de 1991, il y avait 223 410 résidents non permanents au Canada, ce qui représente un peu moins de 1 % de la population totale. Lors du recensement de 1996, il y avait moins de résidents non permanents au Canada : 166 715 résidents non permanents ou 0,6 % de la population totale en 1996.

Le total des chiffres de population, de même que ceux de toutes les variables, sont touchés par ce changement apporté à l'univers du recensement. Les utilisateurs doivent faire preuve d'une très grande prudence lorsqu'ils comparent des données de 1991 ou de 1996 avec celles de recensements antérieurs pour des régions géographiques où la concentration de résidents non permanents est importante. Celles-ci comprennent les principales régions métropolitaines de recensement de l'Ontario, du Québec et de la Colombie-Britannique.

Même si tous les efforts possibles ont été déployés pour dénombrer les résidents non permanents, des facteurs tels que les problèmes linguistiques et la réticence à remplir un formulaire du gouvernement ou de comprendre l'utilité de leur participation peuvent avoir influé sur le dénombrement de cette population et s'être traduits par un sous-dénombrement.


Description des Profils de l'origine ethnique :

Ce tableau présente les 100 origines ethniques inscrites le plus fréquemment au Canada, en se basant sur les réponses uniques (personnes ayant inscrit une origine ethnique seulement).

Les répondants ayant déclaré une seule origine ethnique sont inclus dans la rangée des réponses uniques. Les répondants qui ont indiqué plus d'une origine ethnique sont inclus dans la rangée des réponses multiples pour chaque groupe ethnique déclaré. La rangée du total des réponses indique le nombre de répondants ayant déclaré chaque origine ethnique.

Les utilisateurs doivent faire preuve de prudence lorsqu'ils interprètent les chiffres des réponses multiples, car les répondants ayant déclaré plus d'une origine ethnique sont comptés dans la rangée des réponses multiples pour chaque origine ethnique déclarée. Ce tableau ne peut pas être utilisé pour calculer la répartition ethnique de la population.

L'abréviation «n.i.a.», qui signifie «non inclus(es) ailleurs», désigne un groupe ethnique résiduel qui comprend soit une réponse très générale à la question sur l'origine ethnique soit plusieurs origines ethniques non incluses en tant que groupes distincts faisant partie d'une catégorie ethnique. Par exemple, le groupe «Africain (Noir), n.i.a.» comprend des réponses telles que «Africain», «Noir africain», «Africain de l'Ouest», «Sénégalais», «Zimbabwéen», «Bantou», «Zoulou», etc.

La comparabilité des données sur l'origine ethnique du recensement de 1996 avec celles des recensements antérieurs a été compromise par plusieurs facteurs, notamment les modifications apportées à la présentation et au libellé des questions, aux exemples (tels que «Canadien»), aux instructions et au traitement des données, ainsi que le contexte social au moment de la tenue du recensement. Au recensement de 1996, les répondants devaient inscrire leur(s) origine(s) ethnique(s) sur quatre lignes pour réponses en lettres, tandis que lors des recensements antérieurs, ils disposaient, pour répondre, à la fois de catégories codées et de lignes pour réponses écrites.

Pour de plus amples renseignements sur l'origine ethnique, se reporter au «Guide de l'utilisateur : Origine ethnique» dans la documentation électronique fournie avec ce produit. (C:\Rec96cen\Document\Francais\Autre\Ethniq.txt)


Description des Profils de population des minorités visibles :

Ce tableau fournit les chiffres portant sur la population des minorités visibles tels que définis aux fins de l'équité en matière d'emploi. C'est lors du recensement de 1996 qu'on a posé, pour la première fois, une question directe pour fournir des données sur les minorités visibles. Les données figurant à ce tableau sont obtenues à partir de la question sur le groupe de population (question 19).

Selon la Loi sur l'équité en matière d'emploi, font partie des minorités visibles «les personnes, autres que les autochtones, qui ne sont pas de race blanche ou qui n'ont pas la peau blanche». Les groupes à cocher figurant à la question portant sur le groupe de population, autre que «Blanc», représentent ceux qui sont susceptibles d'être membres d'un groupe de minorité visible.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la population des minorités visibles, se reporter au «Guide de l'utilisateur : Groupe de minorités visibles et groupe de population» dans la documentation électronique fournie avec ce produit. (C:\Rec96cen\Document\Francais\Autre\Pop.txt)


Nota : Pour obtenir des renseignements sur la comparabilité des données sur l'activité avec celles des recensements antérieurs et de l'Enquête sur la population active, veuillez consulter l'Annexe D de la documentation électronique fournie avec ce produit.


Nota sur la qualité des données : Divisions d'industrie

Division N - Industries des services gouvernementaux : Le codage est difficile pour l'ensemble de la division des industries des services gouvernementaux. Les recensés ont tendance à donner comme réponse «gouvernement» pour toutes sortes d'activités dans l'administration publique ou reliées à l'administration publique. Selon la classification, la plupart des activités reliées à l'administration publique doivent être codées dans d'autres divisions que la division des industries des services gouvernementaux. Par exemple, les services d'entretien des routes ou les services postaux ne sont pas codés dans la division des industries des services gouvernementaux. Pour ces industries et d'autres industries du même genre, il faut disposer de descriptions détaillées pour être en mesure de les coder correctement. Il arrive souvent que des descriptions détaillées ne soient pas fournies dans le questionnaire du recensement. Les utilisateurs doivent faire preuve de prudence lorsqu'ils utilisent des estimations se rapportant à la division des industries des services gouvernementaux tirées du recensement.

Division P - Industries des services de soins de santé et des services sociaux et Division R - Autres industries de services: les modifications apportées aux instructions données aux codeurs pour le codage des «gardiens et gardiennes d'enfants» ont une incidence sur les données se rapportant à ces industries.

En 1986 et en 1991, les instructions se lisaient comme suit :

- Les gardiens et gardiennes d'enfants qui font ce travail à leur propre domicile se voient attribuer le code 979 - Autres services personnels et domestiques.
- Les gardiens et gardiennes d'enfants qui font ce travail au domicile d'une autre personne (y compris les gardiens et gardiennes d'enfants qui habitent au domicile de leur employeur) se voient attribuer le code 974 - Ménages.
- Les gardiens et gardiennes d'enfants au service d'une agence se voient attribuer le code 864 - Services sociaux hors institution.

En 1996, les instructions se lisaient comme suit :

- Les gardiens et gardiennes d'enfants qui font ce travail au domicile d'une autre personne se voient attribuer le code 979 - Autres services personnels et domestiques (p. ex. ce code pourrait comprendre les adolescents qui gardent les enfants de leurs voisins).
- Les gardiens et gardiennes d'enfants qui font ce travail à leur propre domicile se voient attribuer le code 864 - Services sociaux hors institution.

Exceptions :
- Les gardiens et gardiennes ou les bonnes d'enfants qui habitent au domicile de leur employeur et qui font ce travail au domicile d'une autre personne se voient attribuer le code 974 - Ménages.
- Les gardiens et gardiennes d'enfants au service d'une agence (peu importe s'ils travaillent à leur propre domicile) se voient attribuer le code 979 - Autres services personnels et domestiques.

Ces instructions présentent des différences importantes. Seuls les gardiens et gardiennes ou les bonnes d'enfants qui habitent au domicile de leur employeur se sont vus attribuer le même code en 1991 et en 1996. À l'échelon des divisions, ces modifications devraient se traduire par une diminution du nombre de répondants codés dans la Division R et par une augmentation du nombre de répondants codés dans la Division P. Les clients doivent tenir compte de ces modifications lorsqu'ils tentent d'établir des comparaisons entre les données du recensement de 1996 et celles des recensements de 1986 et de 1991.


Le concept de «migrants» est défini au niveau des SDR. Pour les niveaux géographiques inférieurs, comme les secteurs de dénombrement (SD) et les secteurs de recensement (SR), la distinction entre la population des migrants et des non-migrants est faite au niveau de la SDR correspondant au SD ou au SR. Par exemple, les migrants au sein d'un SR sont les personnes qui sont originaires d'une SDR différente, alors que les non-migrants sont celles qui ont déménagé à l'intérieur de la même SDR, même si elles sont passées d'un SR à un autre à l'intérieur de la même SDR ou ont déménagé à l'intérieur du même SR.

Tableau de données

Choisissez les catégories de données pour ce tableau