Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Portrait de la population canadienne en 2006 : La population des provinces et des territoires

Deuxième plus importante croissance démographique depuis la fin du baby-boom au Québec

La population du Québec a augmenté à un rythme trois fois plus rapide entre 2001 et 2006 (+4,3 %) que lors de la précédente période intercensitaire (+1,4 %). Il s'agit de la plus forte croissance depuis la période 1986 à 1991 (+5,6 %) et la deuxième en importance depuis la fin du baby-boom au milieu des années soixante. L'écart entre la croissance de la population du Québec et celle du Canada (+5,4 %) était le plus faible observé au cours des quarante dernières années.

Cette photographie montre le Château Frontenac et la ville de Québec, vus de la rive sud du Fleuve Saint-Laurent.C'est à la fois à une hausse de l'immigration internationale ainsi qu'à un solde migratoire avec les autres provinces moins déficitaire qu'on doit cette reprise de la croissance de la population du Québec. L'augmentation du nombre de naissances en 2006 telle qu'observée dans les données de l'état civil de cette province étant survenue à la toute fin de la période intercensitaire, elle n'explique que peu le phénomène.

Le Recensement de 2006 a dénombré 7 546 131 habitants au Québec, soit 308 652 personnes de plus qu'en 2001. La population du Québec représentait 23,9 % de la population canadienne en 2006, en baisse par rapport aux 24,1 % qu'elle représentait lors du recensement précédent. Cette évolution prolonge une tendance ininterrompue depuis le Recensement de 1966. Le poids démographique du Québec s'élevait alors à 28,9 %.

Page précédente  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante