Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Portrait de la population canadienne en 2006, selon l'âge et le sexe : faits saillants

  • Selon le Recensement de 2006, le nombre de Canadiens âgés de 65 ans ou plus a augmenté de 11,5 % au cours des cinq dernières années, alors que celui des enfants de moins de 15 ans a diminué de 2,5 % au cours de la même période.
  • La proportion que représentent les personnes âgées de 65 ans ou plus au sein de la population canadienne a atteint un niveau record en 2006, soit 13,7 %. La proportion que représentent les enfants de moins de 15 ans a pour sa part atteint son plus faible niveau de l’histoire, à 17,7 %.
  • Un apport plus important d’immigrants depuis 2001 a permis au Canada de hausser sa croissance démographique par rapport à la période intercensitaire précédente. Il n’a cependant pas freiné le vieillissement de la population.
  • L’âge médian, qui sépare la population en deux groupes d’effectifs égaux, poursuit sa hausse ininterrompue depuis 1966 et a atteint 39,5 ans en 2006. L’âge médian devrait continuer de croître dans l’avenir et pourrait atteindre plus de 44 ans en 2031.
  • Le Canada demeure un des pays les plus jeunes du groupe du G8, seuls les États-Unis présentant une proportion inférieure de personnes âgées (12,4 % contre 13,7 %).
  • Jamais auparavant le Canada n’a-t-il compté autant de personnes âgées de 80 ans et plus au sein de sa population. Leur nombre dépassait, pour la première fois, le seuil du million d’individus (1,2 million) en 2006.
  • Près de deux personnes âgées de 80 ans ou plus sur trois étaient des femmes, l’espérance de vie étant plus élevée chez ces dernières (82,5 ans en 2004) que chez les hommes (77,7 ans).
  • Le nombre de centenaires au Canada a augmenté de plus de 22 % depuis 2001 et a atteint, en 2006, 4 635 personnes. Selon les plus récentes projections démographiques, le nombre de centenaires pourrait tripler d’ici 2031 et atteindre plus de 14 000 individus.
  • Le nombre de personnes âgées de 55 à 64 ans – pour beaucoup, des travailleurs près de la retraite – n’a jamais été aussi important au Canada, avec près de 3,7 millions d’individus en 2006.
  • Nés entre 1946 et 1965, les baby-boomers étaient âgés de 41 à 60 ans en 2006. Malgré leur avancée en âge, c’était encore un groupe très nombreux dans la population : presqu’un Canadien sur trois était un baby-boomer en 2006.
  • La proportion de personnes âgées de 65 ans ou plus a augmenté dans toutes les provinces et territoires au cours des cinq dernières années alors que le pourcentage d’enfants âgés de moins de 15 ans poursuivait son déclin.
  • La proportion de personnes âgées de 65 ans ou plus variait entre 15,4 % en Saskatchewan et 2,7 % au Nunavut. Le Nunavut présentait également la plus grande proportion d’enfants au pays (33,9 %) alors qu’à l’autre extrême, la population de Terre-Neuve-et-Labrador ne comptait que 15,5 % d’enfants de moins de 15 ans.
  • Le Québec compte maintenant plus d’un million de personnes âgées de 65 ans ou plus. Ces personnes représentaient 14,3 % de la population de la province en 2006, ou un Québécois sur sept.
  • En raison de la plus forte fécondité qu’on y retrouve, la région des Prairies présente les plus fortes proportions d’enfants âgés de moins de 15 ans. En effet, près d’un habitant sur cinq au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta n’avait pas atteint l’âge de 15 ans au moment du dernier recensement.
  • Les régions urbaines du Canada présentaient une jeune population d’âge actif (20 à 44 ans) nettement plus importante que les régions rurales qui sont généralement plus âgées. Ces différences sont dues, en premier lieu, à la migration interne de jeunes adultes qui quittent souvent les régions rurales au tournant de la vingtaine pour poursuivre leurs études ou travailler dans les régions urbaines, ainsi qu’à l’immigration internationale, très concentrée dans les grands centres urbains.
  • Neuf des seize RMR les plus jeunes sont situées dans le sud de l’Ontario; Kelowna en Colombie-Britannique et Peterborough en Ontario sont les plus âgées.
  • Les banlieues des grands centres urbains étaient plus jeunes que les centres-villes : près d’une personne sur cinq était âgée de moins de 15 ans dans les banlieues des RMR contre 16,5 % dans les centres-villes, lesquels abritaient également plus de personnes âgées de 65 ans ou plus (13,8 % contre 11,9 % pour les municipalités périphériques).
  • Quatre des six centres urbains de taille moyenne les plus jeunes en 2006 étaient situés en Alberta : Okotoks, Cold Lake, Brooks et Grande Prairie.
  • Parksville, en Colombie-Britannique, et Elliot Lake, en Ontario, étaient les centres urbains de taille moyenne les plus âgés au Canada en 2006.
  • Onze des 25 petites villes et communautés rurales les plus jeunes étaient situées en Alberta. Sylvan Lakes et Lakeland County étaient non seulement parmi les petites villes et régions rurales les plus jeunes du pays mais aussi parmi celles qui ont connu, depuis 2001, la plus forte croissance démographique.

Page précédente : Résultats  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante