Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Portrait de la population canadienne en 2006, selon l'âge et le sexe : Le portrait national

Des personnes âgées en moyenne de plus en plus vieilles

Dame très âgées souriant à la caméra

Après le groupe d’âge des 55 à 64 ans, la population des personnes très âgées (80 ans ou plus) est celui qui a le plus augmenté (+25 %) depuis 2001. Cette hausse a fait en sorte que le nombre de personnes âgées de 80 ans ou plus a dépassé, pour la première fois, le seuil d’un million d’individus entre 2001 et 2006, ayant atteint 1 167 310 au Recensement de 2006. On en comptait un peu plus de 180 000 en 1956. Jamais auparavant le Canada n’a-t-il compté autant de personnes très âgées au sein de sa population, ce qui pourrait avoir des répercussions sur la demande en soins et services de santé en particulier.

Figure 5 Nombre de personnes âgées de 80 ans et plus au sein de la population canadienne, 1956 à 2006

Plus d’une personne âgée sur quatre était, en 2006, âgée de 80 ans ou plus. La proportion que représentent les personnes de 80 ans ou plus au sein de la population de celles âgées de 65 ans ou plus atteignait en effet 26,9 % en 2006, en hausse par rapport à 2001 (24,0 %). Cette proportion était de 14,6 % en 1956, soit une personne sur sept seulement.

La majorité (64,6 %) de ces personnes très âgées était des femmes en raison de l’espérance de vie plus élevée de ces dernières (82,5 ans en 2004) comparé à celle des hommes (77,7 ans). L’écart, de 4,8 ans en 2004, entre l’espérance de vie des hommes et des femmes se réduit toutefois depuis la fin des années 1970. Si cette tendance se poursuit, cela permettrait dans l’avenir un meilleur équilibre entre les deux sexes aux grands âges, réduisant par exemple le nombre de femmes âgées vivant seules. Cela pourrait avoir des effets sur la demande en services de soins à domicile des personnes très âgées.

Page précédente  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante