Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Portrait de famille : continuité et changement dans les familles et les ménages du Canada en 2006 : Provinces et territoires

Île-du-Prince-Édouard : au troisième rang quant à la proportion de familles formées de couples mariés

En 2006, l'Île-du-Prince-Édouard affichait l'une des proportions les plus élevées au pays de familles formées de couples mariés au Canada.

Des 39 200 familles de recensement dénombrées à l'Île-du-Prince-Édouard en 2006, 73,2 % étaient constituées de couples mariés, ce qui classe cette province au troisième rang à ce chapitre, derrière l'Ontario (73,9 %) et Terre-Neuve-et-Labrador (73,6 %). C'est également là une proportion bien au-dessus de la moyenne nationale de 68,6 %.

En revanche, les couples en union libre ne formaient que 10,4 % des familles de recensement, une proportion nettement inférieure à la moyenne nationale de 15,5 %, bien que le nombre d'unions libres ait augmenté de 12,5 % entre 2001 et 2006. Ces tendances sont l'expression d'une population plus âgée au sein de laquelle le mariage est encore populaire.

Les familles monoparentales représentaient 16,3 % des familles de recensement, soit un peu plus que la moyenne nationale de 15,9 %.

Globalement, le nombre de familles de recensement s'est accru de 2,0 % dans la province entre 2001 et 2006. Il s'agit là du taux de croissance des familles de recensement le plus élevé des provinces de l'Atlantique, même s'il reste bien en deçà du taux de 6,3 % enregistré pour l'ensemble du pays.

À l'Île-du-Prince-Édouard, la proportion de ménages comptant des couples avec enfants a diminué, passant de 33,1 % en 2001 à 29,6 % en 2006, tandis que celle des ménages comptant une seule personne a augmenté, passant de 22,8 % à 24,1 % au cours de la même période.

Page précédente : Provinces et territoires  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante