Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Portrait de famille : continuité et changement dans les familles et les ménages du Canada en 2006 : Changements infraprovinciaux

Les ménages composés de couples avec enfants habitent plus souvent en banlieue des RMR

Les premiers résultats du Recensement de 2006 ont permis de montrer une poursuite de l'étalement urbain au sein des RMR (Voir Portrait de la population canadienne en 2006 : Dynamique de la population infraprovinciale). Cet étalement urbain se caractérise également par des populations en moyenne plus jeunes en banlieues (municipalités périphériques) des grands centres urbains que dans les centres-villes (municipalités centrales) (Voir Portrait de la population canadienne en 2006, selon l'âge et le sexe : Dynamique de la population infraprovinciale). Les municipalités périphériques présentent en moyenne des populations plus jeunes puisqu'on constate qu'elles sont en fait prisées des ménages formés de couples avec enfants qui y trouvent probablement un style de vie répondant à leurs besoins.

Les ménages formés de couples avec enfants représentaient, en 2006, plus d'un ménage sur trois (35,9 %) au sein des banlieues des RMR. Dans les centres-villes, cette proportion n'était que de 24,9 %, soit près du quart des ménages seulement.

L'écart entre les municipalités centrales et périphériques quant à leur proportion de ménages composés de couples avec enfants se trouve clairement illustré dans les RMR de Montréal, Toronto et Vancouver (voir cartes).

Dans la RMR de Montréal, par exemple, il apparaît clairement que la proportion de ménages formés de couples avec enfants était, en 2006, beaucoup moins élevée dans la municipalité centrale correspondant à la ville de Montréal (19,3%) que dans les banlieues environnantes. En outre, les plus importantes concentrations de ménages formés de couples avec enfants de la RMR de Montréal se retrouvaient dans les nouvelles municipalités périphériques, notamment Saint Colomban (39,1 %), Mirabel (39,5 %) et Blainville (45,6 %) au nord, ainsi que Saint Lazare (49,1 %), Sainte Julie (43,4 %), La Prairie (33,9 %) et Mercier (39,4 %) au sud et dans certaines municipalités de l'ouest de l'Île de Montréal.

RMR de Montréal. Pourcentage des ménages privés ayant un couple avec enfant(s) âgé(s) de moins de 25 ans à la maison selon les secteurs de recensement (SR) de 2006. Carte 1 de 2.

RMR de Montréal. Pourcentage des ménages privés ayant un couple avec enfant(s) âgé(s) de moins de 25 ans à la maison selon les secteurs de recensement (SR) de 2006. Carte 2 de 2.

La situation était similaire dans la RMR de Toronto. On remarque sur la carte que les municipalités qui présentaient en 2006 les plus fortes proportions de ménages formés de couples avec enfants étaient celles qui ceinturaient la municipalité de Toronto au nord et à l'ouest : Vaughan (51,3 %), Markham (45,9 %), Richmond Hill (45,4 %), Brampton (43,7 %), Oakville (41,9 %) et Mississauga (41,3 %). Ces municipalités présentaient également une forte croissance démographique dans les ménages privés entre 2001 et 2006.

À l'inverse, la municipalité de Toronto présentait une plus faible proportion de ménages composés de couples avec enfants (25,5 %) que celle de la RMR de Toronto dans son ensemble (33,7 %) et que la moyenne nationale (28,5 %).

RMR de Toronto. Pourcentage des ménages privés ayant un couple avec enfant(s) âgé(s) de moins de 25 ans à la maison selon les secteurs de recensement (SR) de 2006. Carte 1 de 2.

RMR de Toronto. Pourcentage des ménages privés ayant un couple avec enfant(s) âgé(s) de moins de 25 ans à la maison selon les secteurs de recensement (SR) de 2006. Carte 2 de 2.

Bien que moins évidentes, les différences entre le centre-ville et les banlieues, étaient également observées à Vancouver quant à la proportion de ménages formés de couples avec enfants. C'est ainsi que la municipalité centrale de Vancouver (20,0 %) présentait une proportion de ménages formés de couples avec enfants inférieure à celles généralement observées dans les municipalités périphériques comme Anmore (48,6 %), North Vancouver (38,1 %), Coquitlam (36,2 %), Maple Ridge (35,2 %) et Surrey (34,7 %).

RMR de Vancouver. Pourcentage des ménages privés ayant un couple avec enfant(s) âgé(s) de moins de 25 ans à la maison selon les secteurs de recensement (SR) de 2006.

Pourcentage des ménages privés ayant un couple avec enfant(s) âgé(s) de moins de 25 ans à la maison selon les secteurs de recensement (SR) de 2006 et selon les subdivisons de recensement (SDR) de 2006.

Page précédente : Provinces et territoires  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante