Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Portrait de famille : continuité et changement dans les familles et les ménages du Canada en 2006 : Changements infraprovinciaux

Les tendances observées à l'échelle des RMR se manifestent également dans les centres urbains de taille moyenne

Comme dans le cas des RMR, la situation économique des centres urbains de taille moyenne influe probablement sur la propension des jeunes adultes à vivre chez leurs parents. En effet, cinq des dix centres urbains de taille moyenne ayant les proportions les plus fortes de jeunes adultes au foyer parental sont situés dans les provinces de l'Atlantique, où l'économie n'est pas aussi vigoureuse que dans d'autres régions du pays comme l'Alberta. En 2006, environ six jeunes adultes sur dix vivaient au foyer parental à Cap Breton en Nouvelle-Écosse et à Bay Roberts à Terre-Neuve-et-Labrador, une proportion comparable à celle observée dans la RMR de Toronto.

À l'inverse, cinq des dix centres urbains de taille moyenne enregistrant les plus faibles proportions de jeunes adultes au foyer parental se trouvaient en Alberta; il s'agit de Grande Prairie, Brooks, Cold Lake, Lloydminster et Red Deer. Le boom économique dans cette province pourrait avoir permis à plus de jeunes d'acquérir leur autonomie face à leurs parents.

Tableau 17 Proportion des jeunes adultes âgés de 20 à 29 ans vivant au domicile parental, centres urbains de taille moyenne, 2006

Page précédente : Provinces et territoires  Page précédente | Table des matières