Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Portrait de famille : continuité et changement dans les familles et les ménages du Canada en 2006 : Portrait national : Familles de recensement

Les familles monoparentales dont le chef est une femme sont encore en majorité mais la croissance est plus élevée pour les familles monoparentales dont le chef est un homme

La majorité (80,1 %) des 1 414 100 familles monoparentales dénombrées en 2006 ont comme chef de famille une femme, les autres (19,9 %) ayant un homme.

Au cours des 20 dernières années, on comptait généralement quatre fois plus de femmes que d'hommes parmi les chefs de familles monoparentales. Cependant, le nombre de familles monoparentales dont le chef est un homme a augmenté beaucoup plus vite. Entre 2001 et 2006, les familles monoparentales dont le chef était un homme ont connu un taux de croissance de 14,6 %, soit plus du double de celui (+6,3 %) observé chez les familles monoparentales dont le chef est une femme.

Cette croissance plus importante du nombre de familles monoparentales dont le chef est un homme s'explique, entre autres, par le fait que moins de femmes se voient aujourd'hui accorder la garde exclusive des enfants à la suite d'un divorce. En 2003, la garde de moins de la moitié (47,7 %) des enfants à charge dont les droits de garde ont été déterminés par voie de procédure judiciaire a été accordée exclusivement à la mère, comparativement à plus des trois quarts (78,2 %) en 19801. Par contre, la garde de 43,8 % des enfants à charge a été confiée conjointement au père et à la mère en 2003, ce qui confirme la tendance à la hausse de la formule de la garde partagée des enfants.

Page précédente : Résultats  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante