Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Portrait de famille : continuité et changement dans les familles et les ménages du Canada en 2006 : Portrait national : Ménages

La taille des ménages continue de diminuer

Tout au long du XXe siècle et au XXIe siècle, la proportion des ménages de grande taille n'a cessé de diminuer d'un recensement à l'autre, et inversement les ménages de petite taille n'ont cessé d'augmenter.

Lors du Recensement de 2006, on dénombrait trois fois plus de ménages d'une seule personne que de ménages comptant cinq personnes ou plus. Parmi les 12 437 500 ménages privés, 26,8 % comptaient une seule personne et 8,7 % en comptaient cinq ou plus.

En 1941, seulement 6,0 % des ménages étaient composés d'une personne, tandis que 38,2 % en comptaient cinq ou plus. C'est en 1981 que la proportion des ménages comptant une seule personne a surpassé celle des ménages de grande taille.

Figure 4 Plus de ménages comptant une seule personne et moins de ménages de grande taille

La taille des ménages est à la baisse parce que les gens ont moins d'enfants ou qu'ils n'en ont pas qui demeurent à la maison, soit parce qu'ils vivent seuls ou parce que les enfants devenus adultes ont quitté le foyer parental. La diminution de la taille des ménages s'explique aussi par la fragilité des couples qui se reflète dans l'augmentation du nombre de divorces et de séparations, la dissolution des unions créant souvent deux ménages de plus petite taille. Ces tendances peuvent influer sur les besoins en habitation des ménages composés d'une ou de deux personnes seulement qui ont généralement besoin de logements plus petits que les ménages de grande taille.

L'augmentation du nombre des ménages comptant une seule personne n'est pas spécifique au Canada. Elle se manifeste aussi à divers degrés dans bon nombre d'autres pays, où la proportion des ménages d'une seule personne varie d'un cinquième à près de deux cinquièmes des ménages.

En 2006, le Canada affichait une proportion des ménages comptant une seule personne (26,8 %) semblable à celle des États-Unis (27,1 %) mais inférieure, selon les données récentes, à celles observées dans d'autres pays comme la Norvège (38,5 %) et l'Allemagne (37,5 %). Elle était cependant supérieure à celle observée en Nouvelle-Zélande (22,6 %), en Irlande (22,4 %) et en Australie (20,7 %)1.

Figure 5 La proportion des ménages comptant une seule personne au Canada est semblable à celle des États-Unis, mais elle est inférieure à celle de certains pays d'Europe

Page précédente : Résultats  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante