Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Warning Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Vignette : Familles de recensement, 1921 à 2006 (Format alternatif)

Les années 1920

Plusieurs changements ont marqué les familles au cours des premières décennies du 20e siècle : la mise en œuvre de lois sur le travail des enfants, l’école obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans ainsi que les mouvements migratoires vers les centres urbains ont contribué à la réduction de la taille des familles et des ménages. La Première Guerre mondiale a aussi laissé plusieurs familles sans pères, frères, fils et maris.

En 1921

Il y avait 1,8 million de famillies de recensement.

Les années 1930

Au cours de la plus grande partie des années 1930, période de la Grande Dépression, les femmes ont en moyenne moins de trois enfants chacune. Étant donné les contraintes financières et sociales auxquelles les gens devaient faire face, les taux de nuptialité et de fécondité ont chuté. La proportion des familles monoparentales atteint un sommet qui n’allait être surpassé qu'en 1996.

En 1931

  • Mariées : 86,4 %
  • Monoparentales : 13,6 %

Les années 1940

Le Canada fait son entrée dans la Deuxième Guerre mondiale en 1939 et les femmes joignent temporairement la population active, plusieurs d'entre elles travaillant au sein de diverses industries desquelles elles avaient d'abord été exclues, y compris les manufactures. À la suite de la guerre, les taux de divorce et de remariage ont augmenté en raison de la dissolution de mariages formés hâtivement avant la guerre et du remariage des veuves de guerre.

En 1941

  • Mariées : 87,8 %
  • Monoparentales : 12,2 %

Les années 1950

La période de 1946 à 1965, celle du « baby boom », est caractérisée par une forte proportion des personnes mariées, par un âge au mariage plus jeune et par des familles de plus grande taille. En 1959, les femmes ont en moyenne 3,9 enfants chacune. Le quotidien des familles est aussi transformé par l’arrivée de la télévision et des machines à laver automatiques.

En 1951

  • Mariées : 90,1 %
  • Monoparentales : 9,9 %

Les années 1960

La pilule contraceptive fait son entrée au début des années 1960, mais la contraception n'est légalisée qu’en 1969. L’introduction de la Loi sur le divorce en 1968 élargit les motifs du divorce pour y inclure le divorce « sans égard à la responsabilité », justifié par une séparation d’au moins trois ans.

En 1961

  • Mariées : 91,6 %
  • Monoparentales : 8,4 %

Les années 1970

1971 est la dernière année de recensement pour laquelle la fécondité franchit le seuil de remplacement des générations, c'est-à-dire que les femmes ont, en moyenne, 2,1 enfants chacune. En raison de la hausse du nombre de divorces, c’est aussi à cette époque que les chefs de famille monoparentale ont cessé d’être majoritairement veufs.

En 1971

  • Mariées : 90,6 %
  • Monoparentales : 9,4 %

Les années 1980

Les personnes en union libre sont comptées pour la première fois lors du Recensement de 1981. En 1986, la Loi sur le divorce est amendée et réduit la période de séparation minimale à un an dans le cas des divorces « sans égard à la responsabilité ». Par conséquent, 1987 est l’année qui a connu le plus fort taux de divortialité jamais enregistré.

En 1981

  • Mariées : 83,1 %
  • Unions libres : 5,6 %
  • Monoparentales : 11,3 %

Les années 1990

En 1995, environ un couple avec des enfants sur dix est une famille reconstituée et comprend au moins un enfant issu d’une relation antérieure. En 1996, environ 2,1 millions de Canadiens prennent soin d’une personne âgée, membre de leur famille ou amie, ayant des problèmes de santé ou des limitations d'activités de longue durée. En 1998, la presque totalité des ménages possède une télévision en couleurs, neuf ménages sur dix possèdent un four à micro-ondes et huit sur dix, une machine à laver.

En 1991

  • Mariées : 77,3 %
  • Unions libres : 9,8 %
  • Monoparentales : 13,0 %

Les années 2000

En 2001, des changements apportés à la Loi sur l’assurance-emploi permettent aux parents de bénéficier d’un congé parental plus long. En 2004, les prestations de compassion permettent aux personnes de prendre soin d’un membre de leur famille gravement malade. En juillet 2005, le mariage entre personnes de même sexe est légalisé dans tout le Canada et ces couples sont dénombrés pour la première fois au Recensement de 2006.

En 2001

  • Mariées : 70,5 %
  • Unions libres : 13,8 %
  • Monoparentales : 15,7 %