Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

(Note : Le contenu de cette page risque d'être plus large que d'habitude.)

Warning Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Figure 3 Taux de bilinguisme français–anglais chez les anglophones par groupes d’âge, Canada moins le Québec, 1996 à 2006

Figure 3 Taux de bilinguisme français–anglais chez les  anglophones par groupes d’âge, Canada moins le Québec, 1996 à 2006

Sources : Statistique Canada, recensements de la population, 1996 à 2006.

Description

Ce graphique présente les taux de bilinguisme françaisanglais chez les anglophones vivant au Canada hors Québec selon les groupes d’âge. Trois recensements sont représentés, soit ceux de 1996, 2001 et 2006. Les jeunes anglophones entre 10 et 24 ans sont les plus bilingues. Ceci est vrai pour les trois recensements. Les taux de bilinguisme ont baissé entre 1996 et 2001 pour ces groupes d’âge. Ceci est vrai tant pour les mêmes groupes d’âge à chacun des trois recensements (on parle alors de baisse) que pour la même cohorte (on parle d’érosion car les mêmes personnes retrouvées cinq ans plus tard et qui ont vieilli de cinq ans ne sont plus aussi bilingues qu’au recensement précédent).

Chez les 5 à 9 ans, 5,8 % connaissaient les deux langues officielles en 1996, 6,0 % en 2001 et 7,2 % en 2006. Dans le groupe des 10 à 14 ans, 12,9 % se déclaraient bilingues en 1996, comparativement à 11,5 % en 2001 et 12,0 % en 2006. Les jeunes entre 15 et 19 ans se disaient bilingues à 16,3 % en 1996, à 14,7 % en 2001 et à 13,0 % en 2006. Parmi les 20 à 24 ans, 12,3 % connaissaient les deux langues officielles en 1996, comparativement à 13,5 % en 2001 et 12,2 % en 2006. Chez les 25 à 29 ans, 8,3% se déclaraient bilingues en 1996, contre 10,5 % en 2001 et 11,8 % en 2006. Dans le groupe des 30 à 34 ans, il y avait 6,0 % de personnes bilingues en 1996, 7,6 % en 2001 et 9,8 % en 2006. Parmi les 35 à 39 ans, 5,4 % des individus se disaient bilingues en 1996, 5,9 % en 2001 et 7,5 % en 2006. Dans le groupe des 40 à 44 ans, il y avait 5,8% de personnes bilingues en 1996, 5,4 % en 2001 et 5,9 % en 2006. Chez les 45 à 49 ans, 6,1 % connaissaient les deux langues officielles en 1996, comparativement à 5,6 % en 2001 et 5,2 % en 2006. Parmi les personnes entre 50 et 54 ans, 5,2% étaient bilingues en 1996, 5,7 % l'étaient en 2001 et 5,5 % l'étaient en 2006. Dans le groupe des 55 à 59 ans, il y avait 4,0 % de personnes bilingues en 1996, 4,9 % en 2001 et 5,5 % en 2006. Chez les 60 à 64 ans, 3,3 % connaissaient les deux langues officielles en 1996, 3,8 % en 2001 et 4,8 % en 2006. Les personnes entre 65 et 69 ans étaient bilingues à 2,9 % en 1996, 3,2 % en 2001 et 3,7 % en 2006. Dans le groupe des 70 à 74 ans, 2,5 % se déclaraient bilingues en 1996, 2,8 % en 2001 et 3,3 % en 2006. Parmi les personnes entre 75 et 79 ans, 2,2 % connaissaient les deux langues officielles en 1996, 2,4 % en 2001 et 2,9 % en 2006. Finalement, dans le dernier groupe d’âge, celui des personnes de 80 ans et plus, 1,9 % se disaient bilingues en 1996, 2,2 % en 2001 et 2,4 % en 2006.

Sources : Statistique Canada, recensements de la population, 1996 à 2006.