Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Immigration au Canada : un portrait de la population née à l'étranger, Recensement de 2006 : Immigration : moteur de la croissance démographique

La proportion de la population née à l'étranger est la plus élevée en 75 ans

Selon les nouvelles données du Recensement de 2006, la proportion de la population canadienne née à l'étranger a atteint son niveau le plus élevé en 75 ans.

En 2006, le recensement a dénombré au Canada 6 186 950 personnes nées à l'étranger. Ces personnes représentent près du cinquième (19,8 %) de l'ensemble de la population, la proportion la plus élevée depuis 1931, année où elles constituaient 22,2 % de la population. En 2001, les personnes nées à l'étranger représentaient 18,4 % de la population.

La proportion de personnes nées à l'étranger a diminué durant la dépression et la Seconde Guerre mondiale pour s'établir à 14,7 % en 1951 et amorcer une remontée par la suite.

Au Canada, le nombre de personnes nées à l'étranger a presque triplé au cours des 75 dernières années et la proportion de ces personnes se rapproche des niveaux observés entre les années 1911 et 1931. Cette hausse s'explique par le nombre important d'immigrants admis au pays chaque année et par un faible taux d'accroissement naturel (c'est-à-dire que, étant donné le taux de fécondité relativement faible, la croissance attribuable à l'excédent des naissances sur les décès a ralenti).

Entre 2001 et 2006, la population du Canada née à l'étranger a crû de 13,6 %. Il s'agit là d'un taux de croissance quatre fois plus élevé que celui de la population née au pays, ce dernier s'établissant à 3,3 %.

Dans l'ensemble, la population du Canada a augmenté de 1,6 million de personnes entre 2001 et 2006, soit un taux de croissance de 5,4 % au cours de cette période. On estime, à la lumière des données du recensement, que 1 110 000 nouveaux arrivants se sont établis au pays entre le 1er janvier 2001 et le 16 mai 2006. Ceux-ci sont à l'origine de plus des deux tiers (69,3 %) de la croissance démographique.

Figure 1 Effectif et proportion de la population du Canada née à l'étranger, 1901 à 2006

Page précédente : Table des matières : Résultats  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante