Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Peuples autochtones du Canada en 2006 : Inuits, Métis et Premières nations, Recensement de 2006 

Une population de plus en plus urbanisée

La population autochtone s'urbanise de plus en plus. En 2006, 54 % des Autochtones vivaient dans une région urbaine, comparativement à 50 % en 1996. Les régions urbaines comprennent à la fois les grandes villes, ou régions métropolitaines de recensement, et les centres urbains plus petits.

À titre de comparaison, 81 % des Canadiens non autochtones vivaient dans une région urbaine en 2006. Ces écarts sont principalement attribuables à la proportion importante de membres des Premières nations qui vivent dans des réserves.

En 2006, les membres des Premières nations représentaient 50 % de la population autochtone en milieu urbain et les Métis, 43 %. Cependant, la proportion de Métis dans les centres urbains a considérablement augmenté depuis 1996, année où les Métis formaient 35 % de la population autochtone urbaine. Relativement peu d'Inuits vivaient dans les centres urbains du sud.

Les Autochtones urbains sont moins susceptibles que leurs homologues non autochtones de vivre dans de grands centres urbains. En 2006, 59 % des Autochtones en milieu urbain vivaient dans des régions métropolitaines de recensement, comparativement à 80 % des non-Autochtones. Les autres Autochtones urbains (41 %) vivaient dans des centres urbains plus petits que les régions métropolitaines de recensement.

Winnipeg regroupe le plus gros effectif d'Autochtones urbains

En 2006, 291 035 Autochtones, soit 25 % de l'ensemble de la population autochtone, vivaient dans neuf des 33 régions métropolitaines de recensement du Canada. Cependant, les Autochtones ne forment pas une partie très importante de la population de certains de ces grands centres métropolitains.

C'est dans la région métropolitaine de recensement de Winnipeg que l'on retrouve l'effectif le plus important d'Autochtones, 68 380, ce qui représente 10 % de la population de la région. Edmonton, qui compte 52 100 Autochtones, se classe au deuxième rang à ce chapitre, bien que les Autochtones ne représentent que 5 % de sa population. Vancouver regroupe 40 310 Autochtones, formant 2 % de sa population.

Parmi les autres régions métropolitaines de recensement qui comptent une population autochtone importante figurent Toronto (26 575 ou 0,5 % de sa population) et Calgary (26 575 ou 2 % de sa population). Pour sa part, Saskatoon regroupe 21 535 Autochtones qui forment 9 % de sa population, tandis que Regina en regroupe 17 105, représentant également environ 9 % de sa population.

Par ailleurs, les Autochtones constituent une partie importante de la population de plusieurs centres urbains de plus petite taille dans l'Ouest du pays. Ils représentent 36 % de la population à Thompson au Manitoba, 35 % à Prince Rupert en Colombie-Britannique, et 34 % à Prince Albert en Saskatchewan.

Tableau 3 Nombre et pourcentage de la population s'étant identifiée comme Autochtone, certaines villes, 2006

Page précédente  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante