Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L'évolution de la population active au Canada, Recensement de 2006 : Provinces et territoires

Tendances infraprovinciales

Calgary enregistre le taux de chômage le plus bas de toutes les régions métropolitaines de recensement

Forte de l'exploitation des richesses naturelles de l'Alberta, Calgary se classe au troisième rang au pays quant à la croissance de l'emploi, devancée à ce chapitre uniquement par Barrie et Kelowna.

En 2006, 632 000 personnes occupant un emploi ont été dénombrées à Calgary, soit une hausse de 91 600, partiellement attribuable à l'afflux vers l'Ouest de travailleurs en quête de travail venant d'ailleurs au pays.

Malgré cela, Calgary a affiché un taux de croissance de l'emploi (+17,0 %) inférieur au taux enregistré entre 1996 et 2001 (+22,3 %).

En 2006, près de 72,5 % de la population en âge de travailler de Calgary occupait un emploi, en hausse par rapport au taux de 71,5 % enregistré en 2001, ce qui donne à Calgary le premier rang de toutes les régions métropolitaines de recensement (RMR) à ce chapitre. Le taux de chômage à Calgary a diminué, passant de 4,9 % à 4,0 %, soit le taux le plus bas observé dans l'ensemble des régions métropolitaines.

Deux industries ont été à l'origine d'environ 30 % de la croissance de l'emploi (+91 600 travailleurs) à Calgary : la construction et l'industrie de l'extraction de pétrole et de gaz. L'effectif du secteur de la construction a augmenté de 13 300 travailleurs entre 2001 et 2006, soit une progression moyenne de 6,1 % par année. Quelque 14 300 travailleurs se sont ajoutés à la main-d'œuvre de l'industrie de l'extraction minière, pétrolière et gazière, ce qui représente une croissance annuelle moyenne de 8,9 %.

Sur une note moins positive, toutefois, l'effectif de l'industrie de la fabrication de matériel de communication à Calgary a diminué de quelque 1 300 travailleurs, une baisse moyenne de 12,4 % par année.


Page précédente : Table des matières : Résultats  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante