Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L'évolution de la population active au Canada, Recensement de 2006 : Provinces et territoires

Tendances infraprovinciales

L'Ontario connaît un repli de l'emploi manufacturier dans les régions métropolitaines de recensement (RMR) industrielles

Malgré la croissance affichée dans le secteur des services, les baisses dans le secteur de la fabrication ont freiné la progression globale de l'emploi dans la province de l'Ontario entre 2001 et 2006. De nombreuses RMR industrielles de l'Ontario, tout particulièrement, ont ressenti les effets du déclin du secteur de la fabrication.

Par exemple, à Windsor, l'emploi n'a progressé que de 2,1 % entre 2001 à 2006, pour un effectif total de 153 000 travailleurs; il s'agit là du taux de croissance le plus faible de toutes les régions métropolitaines de recensement. Le taux de chômage à Windsor a augmenté, passant de 6,3 % en 2001 à 8,3 % en 2006, et reste l'un des plus élevés au pays. Cela est attribuable en partie à l'importance du secteur de la fabrication concernant l'emploi dans cette communauté.

En 2006, Windsor regroupait 14 % de l'ensemble des travailleurs canadiens de l'industrie des véhicules automobiles, 10 % des travailleurs de l'industrie de la fabrication de pièces d'automobiles et 16 % des travailleurs de l'industrie de la fabrication de la machinerie pour le travail des métaux.

Windsor a perdu 2 800 travailleurs dans l'industrie de la fabrication de pièces pour véhicules automobiles, soit un repli moyen de 4,8 % par année entre 2001 à 2006. Le nombre de travailleurs a diminué à un taux annuel moyen de 5,7 % dans l'industrie des véhicules automobiles et de 2,2 % dans celle de la fabrication de la machinerie pour le travail des métaux.

À St. Catharines-Niagara, le nombre de travailleurs a augmenté de 6,6 % pour atteindre 192 400 en 2006. La région emploie 5 300 travailleurs dans l'industrie des pièces pour véhicules automobiles, soit 5,3 % de l'ensemble des travailleurs canadiens de cette branche d'activité. Le nombre de ces travailleurs a diminué de 2 300, une baisse annuelle moyenne de 7,0 %.

Stimulé par la croissance dans le secteur des services, l'emploi à Oshawa a progressé de 12,8 % entre 2001 et 2006, pour atteindre 170 000. Cependant, l'industrie de la fabrication, qui est le principal employeur d'Oshawa, a subi des pertes et a décliné de 2,1 % en moyenne par année. Tout comme Windsor, Oshawa est un centre important pour la fabrication de véhicules automobiles. Alors que le nombre de travailleurs dans l'assemblage de véhicules automobiles a augmenté de 1,8 % par année durant la période de cinq ans pour atteindre 7 200 en 2006, l'emploi dans la fabrication de pièces pour véhicules automobiles a diminué de 3,8 % en moyenne par année, pour se situer à 3 500 en 2006.

Enfin, à Hamilton, le nombre de travailleurs s'est accru de 1,3 % en moyenne par année pour se fixer à 347 500 en 2006. L'industrie de la sidérurgie1 à Hamilton employait, en 2006, un peu plus de 8 600 travailleurs, 2 600 de moins qu'en 2001, ce qui représente une baisse annuelle moyenne de 5,1 % au cours de cette période de cinq ans. En outre, à Hamilton, le nombre de travailleurs dans l'industrie de la fabrication de produits en acier à partir d'acier acheté a également diminué de 8,7 % en moyenne par année pour atteindre 1 200 en 2006.


Page précédente : Table des matières : Résultats  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante