Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L'évolution de la population active au Canada, Recensement de 2006 : Provinces et territoires

Mobilité de la main-d'œuvre

Le Nord et l'Alberta connaissent les taux les plus élevés de mobilité de la main-d'œuvre

Selon les données sur la mobilité de la main-d'œuvre, 562 800 personnes, soit 3,4 % de la population active1, ont déménagé dans une autre province ou un autre territoire entre 2001 et 2006.

C'est le Nord qui enregistre le taux le plus élevé de mobilité interprovinciale ou interterritoriale au cours des cinq années ayant précédé le recensement. Et, dans cette région, ce sont les Territoires du Nord-Ouest2 qui arrivent en tête de liste, plus du cinquième (21,5 %) de la population active ayant vécu ailleurs au Canada en 2001.

Parmi les provinces, c'est l'Alberta qui présentait, en 2006, le plus haut taux de mobilité : 8,6 % de la population active vivait dans une autre province ou un autre territoire cinq ans plus tôt. Selon les estimations, 160 500 personnes au sein de la population active de l'Alberta ont quitté une autre région du Canada pour s'établir dans la province depuis 2001.

Figure 3 Pourcentage de la population active totale en 2006 qui vivait dans une autre province ou un autre territoire cinq ans auparavant, 2001 à 2006

Les taux de mobilité les plus élevés sont observés dans deux branches d'activité : l'extraction minière, pétrolière et gazière, et le secteur des administrations publiques. Dans l'industrie des mines, du pétrole et du gaz, 8,1 % des personnes occupées dans cette industrie, soit quelque 17 700 travailleurs, vivait dans une autre province ou un autre territoire cinq ans plus tôt.

Selon les estimations, 51 400 migrants travaillaient également dans les administrations publiques, soit 5,5 % de l'effectif des travailleurs.


Page précédente : Table des matières : Résultats  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante