Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Portrait de la scolarité au Canada, Recensement de 2006 : faits saillants provinciaux et territoriaux

Colombie-Britannique : la plus faible proportion d'adultes n'ayant pas terminé leurs études secondaires

Seulement 12 % de la population adulte de la Colombie-Britannique n'avaient pas terminé leurs études secondaires en 2006, la plus faible proportion de toutes les provinces et de tous les territoires. À l'inverse, 62 % des adultes de la province étaient titulaires d'un diplôme d'études postsecondaires, ce qui plaçait la province au deuxième rang, après le Territoire du Yukon.

Environ 24 % de la population adulte de la Colombie-Britannique avaient un grade universitaire, 20 % avaient un diplôme d'études collégiales et 12 % avaient un certificat d'une école de métiers. Ces proportions étaient presque identiques aux moyennes nationales. Une autre tranche de 26 % de la population adulte avaient obtenu un diplôme d'études secondaires.

Parmi toutes les provinces, c'est en Colombie-Britannique qu'on observait la plus forte proportion d'adultes ayant étudié à l'extérieur du Canada. En effet, un peu plus du cinquième (22 %) des adultes âgés de 25 à 64 ans qui avaient un certificat, un diplôme ou un grade postsecondaire l'avaient obtenu dans un autre pays.

L'afflux net de diplômés universitaires en Colombie-Britannique était considérable, soit environ 9 900, entre 2001 et 2006. Ce chiffre représentait l'écart entre le nombre estimatif de 36 200 adultes ayant un grade universitaire venus d'une autre province ou d'un territoire pour s'établir en Colombie-Britannique et les 26 300 adultes qui avaient quitté la province.


Page précédente  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante