Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Recensement de 2006 : Portrait de la scolarité au Canada, Recensement de 2006 : tableau national

Métiers : un nombre moins élevé de jeunes adultes ont obtenu un certificat d'une école de métiers

Les données du recensement laissaient croire qu'un nombre moins élevé de jeunes adultes suivent l'exemple de leurs parents pour ce qui est des métiers. Le recensement a permis de dénombrer 416 000 jeunes adultes de 25 à 34 ans qui avaient un certificat d'une école de métiers. Ces personnes ne comptaient que pour 10 % de la population totale de ce groupe d'âge.

Par ailleurs, 478 800 adultes âgés de 55 à 64 ans avaient un certificat d'une école de métiers, représentant 13 % de la population de ce groupe d'âge qui s'approche de la retraite ou qui la prend. La même proportion se retrouve dans tous les autres groupes d'âge.

Les données du recensement montrent également que les jeunes Canadiens choisissaient d'apprendre différents métiers que les générations précédentes. Par exemple, 87 200 adultes âgés de 55 à 64 ans avaient un certificat en mécanique et réparation (technologues et techniciens), comparativement à seulement 61 400 jeunes adultes de 25 à 34 ans. Il s'ensuit qu'il y avait 30 % moins de jeunes Canadiens qui avaient un certificat dans ce domaine.

Tableau 5 Nombre de personnes ayant un certificat d'une école de métiers dans certains domaines d'études selon certains groupes d'âge, Canada, 2006

On observait également une différence marquée dans les métiers de la construction. Environ 72 700 adultes plus âgés avaient un certificat dans ce domaine, comparativement à seulement 54 200 jeunes adultes, soit 26 % de moins de jeunes.

Par ailleurs, les jeunes adultes avaient appris certains métiers en plus grand nombre. C'est ainsi que 63 900 jeunes adultes étaient titulaires d'un certificat en services personnels et culinaires, domaine englobant notamment les esthéticiennes et les cuisiniers. Seulement 51 400 adultes plus âgés avaient un certificat dans ces métiers. En d'autres mots, 12 500 jeunes Canadiens de plus (24 %) avaient étudié dans ce domaine, comparativement aux Canadiens plus âgés.

Dans certains domaines, la diminution du nombre de diplômés des écoles de métiers chez les jeunes a été compensée par les gains réalisés au chapitre des études collégiales. Autrement dit, certains jeunes adultes ont obtenu un diplôme d'études collégiales plutôt qu'un diplôme d'une école de métiers. Par exemple, 4 500 adultes de moins âgés de 25 à 34 ans ont obtenu un certificat d'une école de métiers en génie (technologues et techniciens), comparativement aux personnes âgées de 55 à 64 ans. En revanche, les jeunes qui avaient un diplôme d'études collégiales dans ce domaine étaient plus nombreux que leurs homologues plus âgés (21 000 de plus).

Tableau 6 Nombre de personnes de 25 à 34 ans ayant un diplôme postsecondaire moins le nombre de personnes de 55 à 64 ans ayant un diplôme postsecondaire selon certains domaines d'études et certains niveaux de scolarité atteints, Canada, 2006

Dans d'autres domaines toutefois, un nombre moins élevé de jeunes sont titulaires d'un diplôme d'une école de métiers ou d'un diplôme d'études collégiales. C'était le cas pour les métiers de la construction. Le nombre de diplômés de 55 à 64 ans était supérieur à celui des diplômés de 25 à 34 ans, tant dans les écoles de métiers que dans les collèges.


Page précédente  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante