Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Habitudes de navettage et lieux de travail des Canadiens, Recensement de 2006 : portraits national, provinciaux et territoriaux

Catégorie de lieu de travail

Le secteur de la construction représente le tiers de l'augmentation des travailleurs sans adresse de travail fixe

L'industrie de la construction représentait à elle seule un tiers (33 %) des 370 900 travailleurs supplémentaires qui ont indiqué ne pas avoir d'adresse de travail fixe entre 2001 et 2006.

Environ 500 700 travailleurs de l'industrie de la construction étaient sans adresse de travail fixe en 2006, en hausse de 24,7 %, ou 123 700, par rapport à 2001.

La progression de la construction se reflète dans les diverses professions de cette industrie. Par exemple, entre 2001 et 2006, le nombre d'aides de soutien des métiers et manoeuvres en construction sans adresse de travail fixe a fait un bond de 62,8 % (soit 29 800 nouveaux travailleurs ayant cette profession).

Cependant, la profession qui comptait le plus grand nombre de travailleurs sans adresse de travail fixe demeurait celle de conducteurs/conductrices de camions (108 800 en 2006, soit 28,1 % de plus qu'en 2001).

Tableau 5
Nombre et pourcentage des cinq principales professions des travailleurs sans adresse de travail fixe, Canada, 2001 et 2006

Page précédente  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante