Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Habitudes de navettage et lieux de travail des Canadiens, Recensement de 2006 : portrait des régions métropolitaines de recensement et de leurs municipalités

Lieu de travail

Forte croissance du nombre de travailleurs dans les régions métropolitaines de recensement de Barrie, de Kelowna et de Calgary

Entre 2001 et 2006, le nombre de personnes dont le lieu de travail se situait dans la RMR de Barrie a crû de 20,2 %, passant de 54 300 à 65 300 travailleurs. C'était le taux de croissance le plus élevé de toutes les RMR. Parmi les autres RMR s'étant distinguées avec des taux de croissance de l'emploi nettement au-dessus de la moyenne, mentionnons Kelowna (+17,3 %) et Calgary (+15,7 %).

De façon générale, la hausse du nombre de travailleurs dans les différentes RMR reflète assez bien la croissance démographique enregistrée dans celles-ci. Par exemple, la RMR de Barrie, qui a connu la plus forte croissance du nombre de travailleurs, était aussi celle ayant connu la plus forte croissance démographique au cours de la période intercensitaire.

Tableau 7
Répartition des travailleurs ayant un lieu de travail habituel ou travaillant à domicile, régions métropolitaines de recensement, 2001 et 2006


Page précédente  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante