Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Habitudes de navettage et lieux de travail des Canadiens, Recensement de 2006 : portrait des régions métropolitaines de recensement et de leurs municipalités

Habitudes de navettage

Le transport en commun est surtout une option dans les plus grandes RMR

On assiste, depuis 1996, à une progression de l'utilisation du transport en commun dans plusieurs RMR. Dans leur ensemble, la proportion de travailleurs des 33 RMR canadiennes se rendant au travail en transport en commun est en effet passée de 14,1 % en 1996 à 14,4 % en 2001 et à 15,1 % en 2006.

Tableau 11b
Proportion des travailleurs utilisant le transport en commun pour se rendre au travail, régions métropolitaines de recensement, 1996, 2001 et 2006

La plus ou moins forte utilisation du transport en commun dans les différentes RMR dépend de plusieurs facteurs incluant, entre autres la densité de la population, la plus ou moins grande concentration des emplois dans des secteurs bien desservis par le transport public, les coûts associés à l'utilisation de la voiture par rapport au transport en commun, la disponibilité de stationnements à proximité des lieux de travail, la qualité du service, etc. Généralement, les plus grandes RMR possèdent un plus grand nombre de caractéristiques qui rendent le transport en commun plus attrayant pour bon nombre de travailleurs. Elles sont, entre autres, beaucoup plus susceptibles de posséder un réseau de transport en commun bien établi, incitant les travailleurs à l'utiliser pour atteindre leurs centres-villes.

Cette réalité se confirme en comparant les taux d'utilisation du transport en commun dans les six RMR comptant une population de un million ou plus, soit Toronto (22,2 %), Montréal (21,4 %), Vancouver (16,5 %), Ottawa - Gatineau (19,4 %), Calgary (15,6 %) et Edmonton (9,7 %). En comparaison, les six plus petites RMR comptaient toutes des proportions beaucoup plus faibles de navetteurs utilisant le transport en commun : 2,5 % à Peterborough, 4,4 % à Saint John (N.‑B.), 3,2 % à Thunder Bay, 3,1 % à Brantford, 2,8 % à Moncton et 6,0 % à Guelph.


Page précédente  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante