Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Gains et revenus des Canadiens durant le dernier quart de siècle, Recensement de 2006 : gains

Écart entre les sexes

Le ratio des gains des jeunes hommes et des jeunes femmes est demeuré inchangé depuis 2000

Après s'être rétréci de façon constante au cours des deux dernières décennies, le ratio des gains des hommes et des femmes âgés de 25 à 29 ans est demeuré inchangé entre 2000 et 2005.

En 2005, les jeunes femmes entrant sur le marché du travail et travaillant à temps plein toute l'année touchaient 85 cents pour chaque dollar gagné par leurs homologues de sexe masculin, le ratio étant le même qu'en 2000.

Cet écart s'est rétréci au cours des deux décennies précédentes. En 1980, les jeunes femmes entrant sur le marché du travail et travaillant à temps plein toute l'année touchaient 75 cents pour chaque dollar gagné par leurs homologues de sexe masculin. Ce chiffre est passé à 79 cents en 1990 et à 85 cents en 2000.

Tableau 6
Gains médians, en dollars constants de 2005, des employés à temps plein toute l'année âgés de 25 à 29 ans selon le sexe, Canada, 1980 à 2005

L'écart s'est rétréci en raison d'une baisse des gains médians des jeunes hommes. Les gains médians des jeunes femmes sont demeurés relativement stables entre 1980 et 2000, en dépit de l'augmentation rapide du niveau de scolarité de celles‑ci. En 1980, 17,8 % des femmes âgées de 25 à 29 ans travaillant à temps plein toute l'année étaient titulaires d'un grade universitaire. En 2000, cette proportion avait presque doublé, pour s'établir à 34,0 %.

L'écart est demeuré inchangé entre 2000 et 2005 pour deux raisons. Tout d'abord, les gains médians des jeunes femmes n'ont pas connu de croissance au cours de cette période, même si leurs niveaux de scolarité ont continué d'augmenter1.

En deuxième lieu, les gains médians des jeunes hommes ont changé relativement peu entre 2000 et 2005, après avoir diminué considérablement entre 1980 et 2000. Cela résulte de l'augmentation, au cours des dernières années, des gains chez les jeunes hommes sans grade universitaire. Dans ce groupe, les gains médians ont augmenté après 2000 en Alberta, en plein essor pétrolier, et ont cessé de diminuer après 2000 à l'extérieur de l'Alberta.

Les différences salariales entre les sexes en 2005 étaient plus marquées chez les travailleurs plus âgés. Par exemple, les jeunes femmes âgées de 30 à 34 ans travaillant à temps plein toute l'année touchaient 79 cents pour chaque dollar gagné par leurs homologues de sexe masculin. Chez les femmes âgées de 50 à 54 ans, le ratio s'établissait à 72 cents.

Parmi les hommes et les femmes âgées de 30 ans et plus, l'écart entre les gains ne résultait pas uniquement de différences entre les sexes dans les taux de rémunération à l'intérieur de professions et dans la propension à occuper des postes à forte rémunération. Il résultait aussi de différences entre les sexes quant à l'expérience sur le marché du travail, au nombre d'heures annuelles travaillées et, dans une moins grande mesure, à la durée d'occupation de l'emploi2.

Tableau 7
Gains médians, en dollars constants de 2005, des employés à temps plein toute l'année selon les groupes d'âge et le sexe, Canada, 2005


Page précédente : Table des matières : Résultats  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante