Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Gains et revenus des Canadiens durant le dernier quart de siècle, Recensement de 2006 : gains des familles

Augmentation de la proportion des familles dans lesquelles les deux conjoints travaillent à temps plein toute l'année

Parmi les tendances qui entraînent une augmentation des gains des familles formées d'un couple avec enfants figure la hausse constante de la proportion de ces familles dans lesquelles les deux personnes ou plus travaillaient à temps plein toute l'année. Entre 1980 et 2005, la proportion de ces familles dans lesquelles deux personnes ou plus travaillaient à temps plein toute l'année a presque doublé, passant de 21,5 % à 38,4 %.

Les familles formées de couples avec enfants où deux personnes ou plus travaillaient à temps plein toute l'année ont gagné 82,1 % de plus que les familles formées de couples où seulement une personne travaillait à temps plein toute l'année. Parmi les autres facteurs qui ont contribué à rehausser les gains des familles dans ce groupe figure une augmentation de la proportion de familles dans lesquelles les deux conjoints ont un grade universitaire. Cette proportion est passée de 4,0 % en 1980 à 15,3 % en 2005.

Parallèlement, les gains des familles monoparentales où le parent est de sexe féminin ont augmenté, pour une part, en raison d'une hausse constante du niveau de scolarité des mères seules, ainsi qu'une progression constante de la proportion de familles monoparentales dirigées par une mère seule ou au moins une personne qui travaille à temps plein toute l'année. En 2006, 15,9 % des mères seules avaient un grade universitaire, et 56,4 % des familles monoparentales dirigées par une mère seule comptaient au moins une personne travaillant à temps plein toute l'année. (Ces tendances touchent uniquement les familles monoparentales dirigées par une mère seule ou au moins une personne travaille. Environ 4,1 % de ces familles ne comptaient aucun membre qui travaillait en 2005, en hausse par rapport à 2,8 % en 2000.)

L'élargissement de l'écart dans les gains entre les familles ayant des gains élevés et celles ayant de faibles gains a aussi été observé parmi plusieurs types de familles. Par exemple, les gains médians du cinquième supérieur des familles formées d'un couple avec enfants ont augmenté de 7,0 % entre 2000 et 2005. Parallèlement, les gains médians de leurs homologues du quintile inférieur ont augmenté légèrement de 0,7 %.

Tableau 10
Gains médians, en dollars constants de 2005, des familles économiques selon le type de famille et le statut d'emploi de la famille, Canada, 1980 à 2005


Page précédente : Table des matières : Résultats  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante