Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Gains et revenus des Canadiens durant le dernier quart de siècle, Recensement de 2006 : gains

Tendances globales

Professions : hausse substantielle des gains dans le secteur du pétrole et du gaz et dans celui des ressources depuis 2000

Entre 2000 et 2005, les gains des personnes ont augmenté de façon substantielle dans certaines professions, comme celles liées au pétrole et au gaz, ainsi qu'aux autres ressources, en raison de l'essor des ressources naturelles dans l'Ouest du Canada. Par contre, les cols bleus du secteur de la fabrication et le personnel de bureau ont connu une croissance plus lente.

Alors que le prix du pétrole, du gaz et des autres ressources montait en flèche, les Canadiens travaillant à temps plein toute l'année comme directeurs de la production primaire (sauf l'agriculture) ont eu des gains médians de 97 227 $ en 2005, en hausse de 33,3 % par rapport à 2000. Il s'agit de l'augmentation la plus rapide des gains médians pour toutes les professions1.

Les gains médians des surveillants de l'exploitation des mines, du pétrole et du gaz ont augmenté de 17,5 %, alors que ceux du personnel d'entretien des mines et du forage des puits de pétrole et de gaz ont connu une hausse de 15,8 %.

Les gains médians des pharmaciens, diététistes et nutritionnistes ont augmenté de 26,7 %, alors que les juges, avocats et notaires au Québec ont connu une hausse de 17,6 %.

Tableau 4
Gains médians, en dollars constants de 2005, et emploi des travailleurs à temps plein toute l'année dans certaines professions, Canada, 2000 et 2005

Les hausses ont été moins rapides et parfois négatives chez les cols bleus. Cela est particulièrement vrai dans le secteur de la fabrication, soumis à des pressions importantes, où l'emploi a connu une baisse substantielle après 2004, en raison de l'augmentation rapide du dollar canadien et du transfert de la production du Canada vers d'autres pays.

Par exemple, les gains médians des monteurs de matériel mécanique, électrique et électronique travaillant à temps plein toute l'année ont augmenté de 5,2 %, pour s'établir à 43 048 $ entre 2000 et 2005. Les opérateurs de machines dans la production des pâtes et papiers et dans la transformation du bois et personnel assimilé ont connu une hausse de 3,1 %.

Par contre, les gains médians des 134 020 manoeuvres à temps plein toute l'année dans la transformation, la fabrication et les services d'utilité publique ont diminué de 4,0  %, s'établissant à 31 538 $, alors que ceux des opérateurs de machines dans la confection d'articles en tissu, en fourrure et en cuir et personnel assimilé ont diminué de 7,3 %, pour s'établir à 20 318 $.

Même si certains des emplois ont été soumis à des pressions à la baisse au chapitre de la rémunération, en raison de la croissance récente de l'externalisation des services à l'étranger, le personnel de bureau travaillant à temps plein toute l'année n'a pas connu de baisses substantielles de gains entre 2000 et 2005. Les gains des commis des finances et de l'assurance ont augmenté de 3,1 %, pour s'établir à 34 688 $. Par ailleurs, les personnes travaillant comme commis en bureautique et en éditique (c.-à-d., commis à la saisie des données, téléphonistes et opérateurs d'équipement d'éditique et personnel assimilé) ont vu leurs gains médians diminuer de 2,7 %, pour s'établir à 31 698 $.

Tableau 5
Gains médians, en dollars constants de 2005, et emploi des travailleurs à temps plein toute l'année dans certaines professions de cols bleus et de personnel de bureau, Canada, 2000 et 2005

Page précédente : Table des matières : Résultats  Page précédente | Table des matières | Page suivante  Page suivante