Le recensement : un outil pour la planification à l'échelle locale

Les résultats du recensement représentent un outil important pour divers utilisateurs et pour de multiples raisons. Plus particulièrement, ils sont une source d'information privilégiée pour faire de la planification stratégique à l'échelon des petites régions.

Les planificateurs municipaux peuvent utiliser les données du recensement portant sur la structure par âge de la population afin de dresser un portrait général de leur municipalité. Le recensement permet aussi d'obtenir des données sur les petites régions situées à l'intérieur de chacune des municipalités.

L'une des géographies à la disposition des planificateurs est le secteur de recensement (voir l'encadré 1 pour les définitions des termes géographiques employés dans ce document).

Encadré 1  Définitions

Les secteurs de recensement (SR) sont de petites régions géographiques qui comptent habituellement entre 2 500 à 8 000 habitants. Les données du recensement à ce plus petit niveau géographique sont disponibles pour les 33 régions métropolitaines de recensement (RMR) et les 15 agglomérations de recensement (AR) au Canada dont le noyau urbain compte 50 000 habitants ou plus.

La municipalité centrale (subdivisions de recensement (SDR)) d'une RMR ou d'une AR est celle qui la plupart du temps donne son nom à la RMR ou à l'AR en question. Par exemple, dans la RMR de Québec, la municipalité centrale est la Ville de Québec. Toutes les autres municipalités à l'intérieur des frontières de la RMR ou de l'AR sont considérées comme étant périphériques à la municipalité centrale.

Fin de l'encadré

En utilisant les données du recensement, les planificateurs municipaux peuvent analyser quels sont les secteurs de recensement au sein de leur municipalité qui présentent les plus fortes proportions d'enfants âgés de 14 ans et moins et quels sont ceux qui présentent les plus fortes proportions de personnes âgées de 65 ans et plus.

Cette information permet d'adapter la prestation des services en fonction des variations observées dans la structure par âge. Plus précisément, elle permet aux décideurs locaux de faire face aux défis liés à la gestion des municipalités, y compris la construction d'infrastructures comme les écoles, les garderies, les résidences pour personnes âgées et les établissements de santé, ainsi que l'amélioration des transports en commun et des services à la population.

Par exemple, les cartes par secteurs de recensement montrant la proportion d'enfants âgés de 14 ans et moins peuvent être utilisées pour montrer quels secteurs, au sein des principales RMR du Canada, attirent le plus grand nombre de jeunes familles. La plupart de ces secteurs se trouvent dans les municipalités périphériques, qui ont souvent tendance à offrir des logements plus abordables que les municipalités centrales. Bon nombre de ces secteurs de recensement présentaient, entre 2006 et 2011, une croissance démographique élevée, contribuant ainsi au phénomène de l'étalement urbain. Voir le Recensement en bref Le recensement : un outil pour la planification à l'échelle locale, Chiffres de population et des logements, Recensement de 2011, no 98-310-X au catalogue.

Dans les RMR de Calgary, d'Edmonton et d'Ottawa - Gatineau, la plupart des secteurs de recensement en périphérie de la municipalité centrale, ou immédiatement adjacents à la municipalité centrale, présentaient des proportions d'enfants (âgés de 14 ans et moins) au-dessus de la moyenne nationale (16,7 %).

En revanche, la plupart des secteurs de recensement présentant de fortes proportions de personnes âgées de 65 ans et plus se situaient au cœur des municipalités centrales de ces RMR. Bon nombre de ces secteurs ont affiché de faibles taux de croissance démographique entre 2006 et 2011.

Dans la RMR d'Ottawa - Gatineau, par exemple, la plupart des secteurs de recensement présentant des proportions de personnes âgées supérieures à la moyenne nationale (14,8 %) se situaient à proximité du centre de la région métropolitaine. Les secteurs de recensement présentant de plus faibles proportions de personnes âgées avaient tendance à se trouver dans les municipalités adjacentes, comme celles de Russell et Chelsea, ou encore dans les régions plus éloignées de la RMR d'Ottawa - Gatineau, comme celles de Kanata, Barrhaven et Aylmer.

RMR de Toronto

Les différences entre les régions centrales et périphériques quant à la structure par âge sont particulièrement marquées dans les trois plus grandes RMR du Canada.

Dans la RMR de Toronto, bon nombre de secteurs de recensement situés dans les municipalités adjacentes à la Ville de Toronto, comme celles de Ajax, Brampton, Milton et Vaughan, présentaient des proportions d'enfants supérieures à la moyenne nationale, de même que des proportions de personnes âgées inférieures à la moyenne nationale. Bon nombre de ces secteurs ont également enregistré une forte croissance démographique entre 2006 et 2011.

En revanche, dans plusieurs secteurs de la ville centrale de Toronto, la proportion d'enfants et la proportion de personnes âgées étaient toutes deux au-dessous de la moyenne nationale. La proportion que représente la population en âge de travailler était plus élevée dans ces secteurs, ce qui est probablement lié à la présence d'importantes institutions financières et gouvernementales et de nombreux hôpitaux et universités.

RMR de Montréal

Dans la RMR de Montréal, la plupart des municipalités à l'extérieur de l'île de Montréal, situées sur la rive nord ou la rive sud, présentaient des populations plus jeunes que celle de la Ville de Montréal.

Bon nombre de secteurs de recensement situés dans les municipalités périphériques, tels que Blainville au nord de l'île, La Prairie au sud, L'Assomption à l'est et Vaudreuil-Dorion à l'ouest, présentaient des proportions d'enfants supérieures à la moyenne nationale, ainsi que des proportions de personnes âgées au-dessous de la moyenne nationale.

Néanmoins, certains secteurs de recensement situés sur l'île de Montréal présentaient des populations plus jeunes que la moyenne nationale, tels que Ville Saint-Laurent, Montréal-Nord et Côte-des-Neiges.

RMR de Vancouver

Dans la RMR de Vancouver, les municipalités situées au nord, au sud et à l'est présentaient de plus fortes proportions d'enfants que les municipalités centrales de Vancouver et de Burnaby.

De même, la plupart des secteurs de recensement de Maple Ridge, à l'extrémité est de la RMR de Vancouver, et de Surrey, au sud-est, présentaient des proportions d'enfants supérieures à la moyenne nationale, ainsi que des proportions de personnes âgées inférieures à la moyenne nationale.

Cependant, plusieurs secteurs de recensement situés dans d'autres municipalités périphériques, comme celles de West Vancouver, Delta et White Rock, présentaient des proportions de personnes âgées supérieures à la moyenne canadienne.

Certains secteurs de recensement situés près du centre-ville de la Ville de Vancouver, comme le centre-ville, Mount Pleasant et Fairview, présentaient de faibles proportions d'enfants et de personnes âgées, et donc une proportion élevée de personnes en âge de travailler. Ils étaient d'ailleurs les seuls secteurs au sein de la Ville de Vancouver à avoir affiché une croissance démographique élevée entre 2006 et 2011.

Pour des données au niveau local, voir le Profil du recensement, no 98-316-X au catalogue, et les Faits saillants en tableaux, no 98-311-X2011002 au catalogue.

Remerciements

Ce rapport a été rédigé par Laurent Martel et France-Pascale Ménard, de la Division de la démographie de Statistique Canada, avec la collaboration des membres du personnel du Secrétariat des domaines spécialisés du recensement, de la Division de la géographie, de la Division des opérations du recensement, de la Division de la diffusion et de la Division des communications de Statistique Canada.

Date de modification :