Chiffres de population et des logements - Faits saillants en tableaux, Recensement de 2016

À propos des données

Considérations relatives au contenu

Les chiffres de population du Recensement de 2016 pour une région géographique particulière représentent le nombre de Canadiens dont le lieu de résidence habituel est dans cette région, quel que soit l'endroit où ils se trouvaient le jour du recensement. Sont également compris dans ces chiffres tous les Canadiens qui demeuraient dans un logement de cette région le jour du recensement et qui n'avaient pas de lieu de résidence habituel ailleurs au Canada, de même que ceux qui étaient considérés comme des « résidents non permanents ». Dans la plupart des régions, la différence entre le nombre de résidents habituels et le nombre de résidents qui demeuraient dans cette région le jour du recensement est minime. Toutefois, à certains endroits, notamment dans des régions touristiques ou de villégiature, ou dans celles où l'on trouve d'importants camps de chantiers, le nombre de personnes qui demeurent dans la région à n'importe quel moment pourrait être considérablement supérieur au nombre de résidents habituels dont il est ici fait mention. Les chiffres de population tiennent compte des Canadiens qui habitent dans d'autres pays, mais non pas des résidents étrangers qui habitent au Canada. Compte tenu de ces divergences, les utilisateurs ne doivent pas déduire que les chiffres de population correspondent au nombre de personnes qui habitent dans les logements déclarés.

Les chiffres des logements correspondent au total des logements privés et aux logements privés occupés par des résidents habituels au Canada. Les chiffres des logements du recensement ne comprennent pas les logements collectifs, qui sont des établissements commerciaux, institutionnels ou communautaires. Les résidents habituels dénombrés dans des logements collectifs sont toutefois inclus dans les chiffres de population.

Des modifications sont apportées aux noms, limites et autres caractéristiques des régions géographiques (p. ex., des subdivisions de recensement peuvent fusionner, ou il peut y avoir une annexion ou un changement de nom ou de statut). Étant donné que le cadre géographique est utilisé aux fins de la collecte des données du recensement, la date de référence géographique doit être fixée plusieurs mois avant la date du recensement pour que ces modifications puissent être apportées à temps. Pour le Recensement de 2016, la date de référence géographique était le 1er janvier 2016.

Les utilisateurs qui souhaitent établir des comparaisons entre les données du Recensement de 2016 et celles des autres recensements doivent tenir compte du fait que les limites des régions géographiques peuvent changer d'un recensement à l'autre. Pour faciliter les comparaisons, les chiffres du Recensement de 2011 ont été ajustés, au besoin, pour refléter les modifications apportées aux limites dans l'intervalle séparant les recensements de 2011 et de 2016. Les chiffres de 2011 qui ont été ajustés sont marqués de la lettre « r ». La lettre « r » peut également indiquer des corrections aux chiffres de 2011; celles-ci découlent cependant, dans la majeure partie des cas, de modifications aux limites.

À la suite de la conclusion des examens officiels du Recensement de 2011, les subdivisions de recensement et les localités désignées nécessitant des ajustements seront marquées de la lettre « r » à côté du chiffre de 2011. Ce chiffre de 2011 représente le chiffre « révisé » et pourrait ne pas correspondre au chiffre publié dans les produits. En raison de cet ajustement, l’agrégation des chiffres des subdivisions de recensement de 2011 à des niveaux supérieurs doit être effectuée avec prudence.

Le signe conventionnel « r » est aussi utilisé pour identifier les régions qui ont été créées depuis 2011, telles que les municipalités (subdivisions de recensement) nouvellement constituées et les nouvelles localités désignées (LD).

Certaines réserves indiennes et certains établissements indiens ont refusé de participer au recensement ou ont fait l'objet d'un dénombrement partiel lors du Recensement de 2011 et/ou celui de 2016 (voir Notes). Ces réserves et ces établissements sont identifiés à l’endroit où ils apparaissent dans les tableaux.

La superficie des terres correspond à la surface en kilomètres carrés des parties terrestres des régions géographiques normalisées. Les données ne sont pas officielles et servent uniquement à calculer la densité de la population. Les données sur la superficie des terres des régions géographiques normalisées reflètent les limites en vigueur le 1er janvier 2016 (date de référence géographique du Recensement du Canada de 2016).

Les données sur la superficie des terres sont dérivées de l'Infrastructure des données spatiales (IDS) en utilisant la projection conique équivalente d'Albers. Les données sont calculées et entreposées en kilomètres carrés au niveau de l'îlot de base (IB) et sont exprimées en montrant huit décimales. (L'îlot de base est la plus petite unité de polygone et est formé par l'intersection de toutes les routes et des arcs des régions géographiques normalisées qui ne suivent pas les routes. Les îlots de base ne sont pas disponibles au public.) Les données au niveau de l'IB sont ensuite agrégées au niveau de l'îlot de diffusion (ID) et arrondies à quatre décimales près. Les données au niveau de l'ID sont agrégées individuellement à chacun des niveaux supérieurs de régions géographiques normalisées. Les données sur la superficie des terres présentées dans ces tableaux sont toutefois arrondies à deux décimales près. Le calcul de la densité de la population est fondé sur la superficie des terres exprimée à quatre décimales près. La densité de la population présentée dans ces tableaux est arrondie à une décimale près.

Les utilisateurs doivent noter que même lorsque les limites des régions géographiques normalisées n'ont pas été modifiées entre les recensements de 2011 et de 2016, les superficies des terres peuvent ne pas correspondre à cause de mutations géométriques. Les mutations sont causées par un changement au niveau de l'architecture de la base de données sous-jacente et une amélioration en termes de positionnement absolu de certaines rues.

Définitions

Le Dictionnaire du recensement est un document de référence qui comprend des définitions détaillées des concepts, des univers, des variables, des termes géographiques ainsi que les renseignements historiques du Recensement de la population.

En se référant au Dictionnaire du recensement, les utilisateurs débutants et intermédiaires des données auront une meilleure compréhension des données et de la façon de comparer les variables entre les années de recensement.

Notes

Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés

En 2016, un total de 14 réserves indiennes et établissements indiens ont été partiellement dénombrés. Pour ces réserves indiennes et établissements indiens, le dénombrement des logements n'a pas été autorisé ou a été interrompu avant d'être mené à terme.

Cela représente une diminution par rapport aux 31 réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés lors du Recensement de 2011. Notez qu'en 2011, parmi les 31 réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés, le dénombrement a été impossible dans 13 de ces réserves et établissements à cause d'incendies de forêt dans le nord de l'Ontario au moment de la collecte. En 2016, il n'y a pas eu de réserve indienne ou établissement indien partiellement dénombré suite à un désastre naturel.

Les chiffres de population et des logements du Recensement de 2016 ne sont pas offerts pour les 14 réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés, et ne sont donc pas compris dans les totalisations du Recensement de 2016. Les données sur les régions géographiques comptant une ou plusieurs de ces réserves ou établissements font donc l'objet d'une note à cet effet. En raison des données manquantes, les utilisateurs doivent prendre note que les comparaisons (p. ex., des variations en pourcentage) entre 2011 et 2016 pourraient ne pas être exactes pour les régions géographiques en cause. L'effet des données manquantes est très faible pour les régions géographiques de niveau plus élevé (Canada, provinces et territoires, régions métropolitaines de recensement et agglomérations de recensement), mais peut être important pour les régions géographiques de plus bas niveau (p. ex., les divisions de recensement), où les réserves indiennes et les établissements indiens en cause représentent une plus grande proportion de la population. Ceci est particulièrement vrai pour les régions géographiques de plus bas niveau où une réserve indienne ou un établissement indien a été partiellement dénombré au Recensement de 2016 et dénombré au Recensement de 2011 et vice versa.

Le tableau 1 fournit une liste des réserves indiennes et des établissements indiens partiellement dénombrés, ainsi que des chiffres de population des deux derniers recensements (le cas échéant).

Le tableau 2 présente, par ordre alphabétique, une liste des réserves indiennes et des établissements indiens partiellement dénombrés pour le Recensement de 2016. On a indiqué pour chacun la province, la division de recensement et, le cas échéant, la région métropolitaine de recensement ou l'agglomération de recensement.

Tableau 1 Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés de 2016, présentant l'état du dénombrement pour le Recensement de 2016, chiffres de population de 2011 et 2006 (le cas échéant)
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés de 2016, présentant l'état du dénombrement pour le Recensement de 2016, chiffres de population de 2011 et 2006 (le cas échéant). Les données sont présentées selon Province (titres de rangée) et Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés, 2016, État du dénombrement pour le Recensement de 2016 (raisons pour lesquelles les données sont manquantes), Population, 2011 et Population, 2006 (figurant comme en-tête de colonne).
Province Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés, 2016 État du dénombrement pour le Recensement de 2016 (raisons pour lesquelles les données sont manquantes) Population, 2011 Population, 2006
Québec Kanesatake Permission non accordée Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés. Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.
Doncaster Permission non accordée Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés. Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.
Kahnawake Permission non accordée Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés. Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.
Lac-Rapide Permission non accordée Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés. Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.
Ontario Six Nations (Part) 40 Permission non accordée 946 Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.
Six Nations (Part) 40 Permission non accordée 6 213 Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.
Chippewas of the Thames First Nation 42 Permission non accordée 762 747
Oneida 41 Permission non accordée 1 282 Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.
Wahta Mohawk Territory Permission non accordée Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés. Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.
Rankin Location 15D Permission non accordée Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés. 566
Goulais Bay 15A Permission non accordée Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés. 82
Pikangikum 14 Dénombrement partiel des logements – autre Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés. 2 100
Alberta Saddle Lake 125 Permission non accordée Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés. Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.
Colombie-Britannique Esquimalt Permission non accordée Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés. Note ..: indisponible pour une période de référence précise. Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.
Tableau 2 Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés par ordre alphabétique, 2016
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés par ordre alphabétique, 2016. Les données sont présentées selon Nom (titres de rangée) et Genre, Province, Division de recensement et région métropolitaine de recensement/agglomération de recensement (figurant comme en-tête de colonne).
Nom Genre Province Division de recensement RMR/AR
Chippewas of the Thames First Nation 42 IRI Ontario Middlesex Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Doncaster IRI Québec Les Laurentides Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Esquimalt IRI Colombie-Britannique Capital Victoria
Goulais Bay 15A IRI Ontario Algoma Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Kahnawake IRI Québec Roussillon Montréal
Kanesatake S-É Québec Deux-Montagnes Montréal
Lac-Rapide IRI Québec La Vallée-de-la-Gatineau Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oneida 41 IRI Ontario Middlesex Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Pikangikum 14 IRI Ontario Kenora Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Rankin Location 15D IRI Ontario Algoma Sault Ste. Marie
Saddle Lake 125 IRI Alberta Division No. 12 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Six Nations (Part) 40 IRI Ontario Brant Brantford
Six Nations (Part) 40 IRI Ontario Haldimand-Norfolk Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Wahta Mohawk Territory IRI Ontario Muskoka Note ...: n'ayant pas lieu de figurer

Ajustement des chiffres de population

Statistique Canada prend des mesures supplémentaires afin de protéger la vie privée de tous les Canadiens et la confidentialité des données qu'ils fournissent. À ce titre, certains chiffres de population des régions géographiques sont ajustés afin d'assurer la confidentialité des données.

Dans le cas des îlots de diffusion dont la population est inférieure à 15 habitants, les chiffres de population totale sont arrondis à un multiple de 5. Les chiffres de population de toutes les régions géographiques normalisées de niveau supérieur à celui de l'îlot de diffusion sont calculés en additionnant les chiffres ajustés des îlots de diffusion. L'ajustement des chiffres des îlots de diffusion est contrôlé de sorte que les chiffres de population des aires de diffusion se situent toujours à plus ou moins 5 de la valeur réelle. L'ajustement n'aura pas d'incidence sur les chiffres de population des divisions de recensement et des grandes subdivisions de recensement. Les chiffres des logements ne sont pas ajustés.

Différence entre les effectifs dénombrés et les estimations démographiques

Le Recensement de la population vise à effectuer un dénombrement complet de la population. Il est toutefois inévitable qu'un certain nombre de personnes ne soient pas dénombrées (sous-dénombrement) et que d'autres personnes, habituellement moins nombreuses, le soient plus d'une fois (surdénombrement).

Afin de déterminer le nombre de personnes ayant été omises où dénombrées plus d'une fois, Statistique Canada mène des études postcensitaires de couverture de la population du recensement à l'aide d'échantillons représentatifs de la population. Les résultats de ces études sont normalement disponibles environ deux ans après le jour du recensement. Ils sont utilisés, en combinaison avec les chiffres du recensement et d'autres sources, dans l'élaboration des estimations démographiques produites par Statistique Canada à intervalles réguliers. Ces estimations démographiques sont utilisées dans le calcul des paiements de transfert, permettent de suivre trimestriellement les tendances de la population canadienne et d'en comprendre les facteurs sous-jacents (par exemple, les naissances, les décès, les immigrants, les émigrants et les résidents non permanents). Les estimations démographiques diffèrent, le plus souvent à la hausse, des effectifs dénombrés au recensement en raison du fait que les effectifs dénombrés au recensement ne sont jamais rajustés pour tenir compte du sous-dénombrement ou du surdénombrement.

La méthodologie de collecte des données pour la subdivision de recensement de Wood Buffalo et l'utilisation de sources de données administratives

Introduction

Le 1er mai 2016, un incendie de forêt s'est déclaré dans le sud-ouest de Fort McMurray, en Alberta. Deux jours plus tard, soit le 3 mai, il a ravagé la région, détruisant bon nombre de maisons et d'immeubles et causant la plus importante évacuation des résidents en raison des feux de forêt de l'histoire de l'Alberta. Statistique Canada a alors décidé de suspendre la collecte des données du recensement (appelée la « collecte des données sur le terrain ») dans les zones évacuées.

Statistique Canada a appliqué un ensemble de mesures pour veiller à ce que les résidents de la subdivision de recensement (SDR) de Wood Buffalo (appelée Specialized municipality of Wood Buffalo ou Wood Buffalo) soient inclus dans le Recensement de la population de 2016. Les données pour la zone évacuée ont été dérivées à partir d'une combinaison de sources. D'abord, de nombreux résidents de la région ont répondu en ligne ou ont retourné un questionnaire papier dûment rempli. Puis la collecte des données sur le terrain a été effectuée pour un certain nombre de ménages au moyen d'un questionnaire abrégé ou détaillé. Enfin, les données du questionnaire abrégé ont été dérivées à partir d'un certain nombre de sources de données administratives pour les ménages vivant dans des logements où la collecte des données sur le terrain n'était pas possible. Les données pour toutes les zones où il n'y a pas eu d'évacuation en raison des feux de forêt proviennent directement de la collecte des données sur le terrain.

Date de référence

En ce qui concerne le Recensement de 2016, la date de référence pour la déclaration de données est le 10 mai 2016. Pour les résidents des zones évacuées en raison des feux de forêt, la date de référence est le 1er mai 2016, pour refléter la situation telle qu'elle était avant que l'incendie ne se déclare.

Collecte des données

Avant l'évacuation, et même dans les semaines suivantes au cours desquelles la collecte des données du recensement était suspendue, certains résidents de la zone évacuée ont fait parvenir leurs réponses. En août 2016, la collecte des données a repris à Wood Buffalo, et des représentants du recensement ont fait du porte-à-porte pour remplir des questionnaires du recensement. Les efforts étaient axés sur la collecte des données pour les logements faisant partie de l'échantillon du questionnaire détaillé du recensement (un logement sur quatre). Cela était important puisque les sources de données administratives ne fournissent pas d'information pour les questions du questionnaire détaillé. Pour améliorer davantage la qualité des données, la collecte des données sur le terrain a également été effectuée pour les logements collectifs ainsi que pour les logements dans les régions pour lesquelles aucune donnée administrative n'était disponible. Dans les régions où les agents recenseurs préparent une liste des logements et livrent les documents du recensement, la collecte des données sur le terrain a été effectuée pour tous les logements.

Données administratives

Dans toute la mesure du possible et lorsqu'aucune réponse directe n'avait été reçue pour un logement donné, des données provenant de diverses sources de données administratives ont été utilisées selon une date de référence se rapprochant le plus possible de mai 2016, pour les variables comme le nom, la date de naissance, le sexe et l'état matrimonial. Puisque les fichiers de données administratives ne contenaient pas les renseignements sur la langue que permettait de recueillir le questionnaire du recensement, des couplages d'enregistrements entre les sources administratives et la base de données du Recensement de 2011 ont été effectués. En ce qui concerne les couplages réussis, les réponses de 2011 aux questions sur la langue ont servi de substitut pour les questions sur la langue du Recensement de 2016. Quant aux questions du recensement pour lesquelles aucun renseignement comparable ne pouvait être tiré des fichiers de données administratives, comme le lien avec la Personne 1 et l'union libre, les réponses ont été dérivées au cours du traitement des données.

Statistique Canada a travaillé en étroite collaboration avec les autorités provinciales et locales en Alberta afin d'obtenir un accès aux enregistrements de données administratives pour aider à valider les données dérivées des sources de données administratives disponibles à Statistique Canada.

Traitement

Une réponse à une question du recensement obtenue pour les résidents d'un logement avait préséance sur toute donnée administrative disponible. Pour les cas restants, pendant le traitement des données et aux fins du calcul des taux de réponse, les données provenant de sources administratives étaient considérées comme des réponses dans la même mesure qu'une réponse directe obtenue par des méthodes de collecte traditionnelles.

Qualité des données pour les chiffres de population et des logements

Pour les chiffres de population et des logements, les données de la SDR de Wood Buffalo ont été soumises aux mêmes évaluations de la qualité que l'ensemble des données du recensement. Statistique Canada a réalisé une activité supplémentaire préalable à la validation après avoir combiné les données recueillies sur le terrain et les données de sources administratives. Cette étape supplémentaire a été effectuée pour attester que les méthodes de rechange conçues pour cette situation exceptionnelle permettaient d'obtenir des résultats satisfaisants.

Qualité des données du questionnaire abrégé

Pour obtenir les données sur l’âge et le sexe ainsi que sur les familles, Statistique Canada a utilisé des données administratives pour 54 % des ménages, les données des questionnaires remplis pour 40 % des ménages et utilisé l’imputation pour obtenir les autres données (5 % des ménages restants). 

Dans le cas des ménages pour lesquels des données administratives ont été utilisées, les données selon l’âge et le sexe ont été dérivées directement à partir des fichiers de données administratives. La répartition des données en fonction de l’âge et du sexe provenant des dossiers administratifs et celles directement tirées des questionnaires remplis est comparable pour les deux méthodes de dénombrement (données administratives et questionnaires remplis). Cependant, en ce qui a trait aux ménages dénombrés à partir des données administratives, le facteur le plus déterminant pour attribuer les caractéristiques familiales a été l’utilisation de l’état matrimonial ainsi que la relation parent-enfant déterminée au moment de l’appariement avec les données fiscales. On remarque qu’il y a un plus grand nombre de familles monoparentales issues du traitement des données administratives que dans les données provenant des questionnaires remplis. En effet, la proportion de ces familles était de 19,2 % (données administratives) et de 9,8 % (questionnaires remplis).

Cette divergence a eu une incidence sur la proportion de familles composées d’un couple sans enfant, qui était respectivement de 30,0 % et de 40,9 % selon la méthode de dénombrement. Il semble également y avoir une différence au chapitre des données des ménages tirées des fichiers de données administratives pour ce qui est du nombre de personnes vivant en union libre; la proportion de ces personnes, selon les données administratives, est plus petite que selon celles provenant de la collecte traditionnelle. Il ressort également une différence importante en ce qui a trait à la taille du ménage; en proportion, il y a beaucoup plus de ménages composés d’une personne seule et de ménages composés de six personnes et plus dans les données administratives que dans celles des questionnaires remplis.

Dans le cas des ménages pour lesquels des données administratives ont été utilisées, les données sur les langues du Recensement de 2016 ont été obtenues à partir des réponses aux questions sur la langue de 2011 lorsqu’un appariement était possible. La comparaison de la répartition des variables sur la langue ne présente pas autant de différences dans le cas des ménages pour lesquels des données administratives ont été utilisées que dans celui des ménages pour lesquels les données proviennent des questionnaires remplis. La comparaison des chiffres de 2011 et de 2016 pour la SDR de Wood Buffalo en ce qui a trait aux variables sur les familles et sur la langue doit être faite avec prudence.

La variation en pourcentage des chiffres de population et des logements

La variation en pourcentage des chiffres de population et des logements est fondée sur un chiffre de 2011 qui pourrait avoir été révisé depuis la publication des chiffres de population et des logements de 2011. Le cas échéant, la révision sera indiquée par un « r » à côté du chiffre. Les chiffres de population et des logements de 2011 pourraient être révisés pour les raisons indiquées ci-dessous.

1) La délimitation de la région géographique a changé depuis le Recensement de 2011

Lorsque les limites d'une région géographique ont changé, Statistique Canada a déterminé l'incidence du changement sur la population et les logements dénombrés lors du Recensement de 2011, et a ajusté ces chiffres pour tenir compte des délimitations des régions géographiques du Recensement de 2016. La plupart des révisions apportées aux chiffres de population et des logements de 2011 sont dues à ce type d'ajustement.

2) Un examen officiel des chiffres de population et des logements de 2011 a révélé une erreur

Lorsque Statistique Canada diffuse les chiffres de population et des logements du recensement, les utilisateurs de données mettent parfois en doute la validité des chiffres pour une région géographique particulière, telle qu'une municipalité (subdivision du recensement) ou une région inframunicipale (localité désignée). À la demande des autorités locales, Statistique Canada procède à un examen officiel des chiffres de population et des logements.

En 2011, 158 subdivisions de recensement (SDR) et 40 localités désignées (LD) ont fait l'objet d'un examen officiel des chiffres de population et des logements, qui a donné lieu à une révision de ces chiffres. Pour les produits du Recensement de 2016 affichant les chiffres de 2011, les chiffres révisés de 2011 sont présentés dans les tableaux pour les SDR et les LD et utilisés pour calculer la variation en pourcentage de 2011 à 2016 à ce niveau géographique.

Les chiffres révisés sont présentés sous forme de tableaux pour les SDR et les LD seulement. Les chiffres de 2011 pour les autres niveaux géographiques (p. ex., province, territoire, division de recensement) ne sont pas révisés. Par conséquent, l'agrégation des chiffres pour les SDR de 2011 aux régions géographiques de niveau plus élevé (p. ex., divisions de recensement, provinces, territoires et Canada) peut ne pas correspondre aux chiffres présentés pour ces régions géographiques. De plus, la variation en pourcentage pour tous les niveaux géographiques, à l'exception des SDR et des LD, ne tient pas compte de ces révisions.

Écarts entre les taux de croissance indiqués de ce produit et dans d’autres produits analytiques

Veuillez noter qu'il pourrait exister des écarts entre les taux de croissance indiqués dans ce produit et ceux que l'on retrouve dans les documents analytiques, comme les articles du Quotidien et ceux de la série Regards sur la société canadienne, pour rendre compte de l'effet des changements dans le dénombrement des réserves indiennes. À titre d'exemple, les valeurs de croissance démographique présentées dans les tableaux de données de ce produit sont différentes pour les deux régions métropolitaines de recensement (RMR) de Brantford et de Québec que celles publiées dans Le Quotidien.

Dans le communiqué du Quotidien et dans les tableaux connexes, les taux d'accroissement démographiques ont été calculés en tenant compte de l'effet des changements dans le dénombrement des réserves indiennes dans les régions métropolitaines de recensement de Brantford et de Québec, mais ces changements ne sont pas pris en compte dans ce produit. Par conséquent, dans le communiqué du Quotidien, qui exclut une réserve qui avait été partiellement dénombrée en 2016, mais qui avait été incluse en 2011, la population de la RMR de Brantford s'est accrue de 3,8 % en 2016. Avec l'inclusion de la population de cette réserve, comme c'est le cas dans ce produit, la population de la RMR de Brantford a diminué de 1,0 %. À l'inverse, dans la RMR de Québec, l'exclusion d'une réserve partiellement dénombrée en 2011, mais son inclusion en 2016, comme c'est le cas dans Le Quotidien, la population s'est accrue de 4,0 % en 2016. Avec l'inclusion de la population de cette réserve, comme c'est le cas dans ce produit, la population de la RMR de Québec a augmenté de 4,3 %.

Date de modification :