Guide du Recensement de la population, 2016
Chapitre 7 – Opérations sur le terrain

Introduction

Au cours de l'étape de la collecte des données des opérations sur le terrain, l'objectif était de veiller à ce que des réponses soient obtenues de tous les ménages au Canada. Les opérations sur le terrain comprenaient : la livraison des questionnaires, le suivi avec les non-répondants, la tenue d'interviews, ainsi que la détermination de l'occupation d'un logement.

Méthodes de livraison des questionnaires du recensement

Dans la plupart des logements privés (99 %), on a demandé aux répondants de remplir le questionnaire pour eux-mêmes et pour tous les membres du ménage.

À partir du 2 mai 2016, tous les logements privés du secteur d'envoi par la poste (SEP) (environ 82 % des logements privés au Canada) ont reçu une lettre d'invitation bilingue pour répondre au recensement en ligne. Comme en 2011, la lettre contenait un code d'accès sécurisé (CAS), l'URL du site Web du Recensement de 2016, ainsi qu'un numéro de téléphone, afin de permettre au répondant de demander un questionnaire papier s'il le souhaitait.

Les agents recenseurs ont livré des trousses de questionnaires papier à 17 % des logements. La livraison porte-à-porte dans les secteurs de listage/livraison (LL) a eu lieu du 2 au 9 mai 2016. Au cours de cette opération, les agents recenseurs ont dressé la liste de tous les logements privés et collectifs de secteurs particuliers dans leur Registre des visites (RV). Le questionnaire papier comportait un CAS dans le coin supérieur droit, afin que les répondants puissent y répondre en ligne.

Pour 1 % des logements restants, les agents recenseurs ont mené des interviews sur place (dans les secteurs de recensement par interview) pour remplir les questionnaires.

Approche par vagues du recensement

Statistique Canada a adopté une approche par vagues pour le Recensement de 2016. Le tableau suivant présente les principales dates des différentes vagues dans les secteurs d'envoi par la poste (EP) et de listage/livraison (LL).

L'envoi par la poste (EP) est la méthode qui consiste à envoyer les questionnaires par la poste. Chaque questionnaire du recensement a été envoyé à un logement, plutôt qu'à une personne en particulier.

Le listage/livraison (LL) désigne les secteurs autres que d'envoi par la poste. La livraison doit se faire en personne, parce que la livraison postale à une adresse de voirie n'est pas possible.

Tableau
Approche par vagues de recensement
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Approche par vagues de recensement. Les données sont présentées selon Étape de la collecte (titres de rangée) et Activité principale, Couverture et Principale date de début(figurant comme en-tête de colonne).
Étape de la collecte Activité principale Couverture Principale date de début
Vague 1 Les secteurs d'EP reçoivent une lettre d'invitation comportant un CAS. Aucune trousse de questionnaires n'est envoyée par la poste. Tous les logements des secteurs d'EP (82 % de tous les logements). 2 mai 2016
Les secteurs de LL reçoivent une trousse de questionnaires comprenant des versions sur papier des questionnaires abrégés ou détaillés dans les deux langues officielles. Tous les logements des secteurs de LL (17 % de tous les logements). 2 au 9 mai 2016
Vague 2 Les secteurs d'EP, sauf les secteurs de suivi des cas de non-réponse anticipé (SCNR-A), reçoivent une lettre de rappel comportant un CAS. Tous les logements non-répondants des secteurs d'EP, sauf ceux des secteurs de SCNR-A. 10 mai 2016
Les secteurs d'EP (secteurs de SCNR-A seulement) reçoivent une trousse de questionnaires. Tous les logements non-répondants des secteurs d'EP, dans les secteurs de SCNR-A seulement. 10 mai 2016
Les secteurs de LL reçoivent une carte de rappel. Tous les logements des secteurs de LL. 10 mai 2016
Vague 3 Les secteurs d'EP (sauf les secteurs de SCNR-A) reçoivent une trousse de questionnaires. Tous les logements non-répondants des secteurs d'EP, sauf ceux des secteurs de SCNR-A. 18 mai 2016
Secteurs d'EP (secteurs de SCNR-A seulement) : début du suivi des cas de non-réponse par un agent recenseur. Tous les logements non-répondants des secteurs d'EP, dans les secteurs de SCNR-A seulement. 20 mai 2016
Secteurs de LL : début du suivi des cas de non-réponse (SCNR) par un agent recenseur. Tous les logements non-répondants des secteurs de LL. 20 mai 2016
Vague 4 Les secteurs d'EP (sauf les secteurs de SCNR-A) : envoi d'un message enregistré et début du SCNR. Tous les logements non-répondants des secteurs d'EP, sauf ceux des secteurs de SCNR-A. Envoi d'un message enregistré :
30 et 31 mai 2016
SCNR : 1er juin 2016

Méthodes de collecte du recensement

Dénombrement des résidents habituels des logements privés

La plupart des résidents des logements privés ont rempli eux-mêmes un questionnaire. Dans certaines régions, des interviews ont été menées.

Autodénombrement

L'autodénombrement est le mode de collecte le plus répandu : dans les secteurs d'EP et de LL, on a demandé à un membre adulte du ménage de répondre au questionnaire du recensement pour tous les membres du ménage. Si le répondant remplissait le questionnaire papier, il le retournait par la poste dans une enveloppe-réponse à l'adresse du Centre des opérations des données (COD).

Au total, un logement privé sur quatre a reçu le questionnaire détaillé (2A-L), et trois logements sur quatre, le questionnaire abrégé (2A). Les résidents qui souhaitaient être dénombrés séparément pouvaient remplir leur propre questionnaire individuel en demandant un questionnaire 3A.

Recensement par interview et dénombrement des réserves

On a eu recours à cette méthode dans les régions isolées et les régions du nord du pays, ainsi que dans les réserves indiennes, où les autres méthodes de collecte étaient considérées comme moins efficaces. On a aussi eu recours au recensement par interview dans ce que l'on appelle les secteurs de dénombrement anticipés (DA) où le recensement est effectué avant le jour du recensement (10 mai 2016), la date de référence utilisée étant la date à laquelle le ménage est dénombré.

Le dénombrement anticipé a eu lieu de février à avril 2016 pour les populations qui ont tendance à se déplacer hors de leur collectivité à partir de mai.

En 2016, environ 1 % des logements ont été dénombrés par interview. Dans ces cas, un agent recenseur a visité le logement et rempli le questionnaire (2A-R) pour le ménage au moyen d'une interview.

Dénombrement des logements collectifs

Un logement collectif est un logement de nature commerciale, institutionnelle ou communautaire. Il existe différents types de logements collectifs, selon les types de services fournis. Le type de logement collectif a déterminé la façon dont il a été dénombré.

Le dénombrement des logements collectifs a eu lieu du 2 mai au 3 juin 2016. Le dénombrement de tous les types de logements collectifs suit les mêmes procédures générales, que le logement soit situé dans un secteur d'EP ou de LL, le personnel sur le terrain devant assurer le dénombrement de tous les résidents habituels.

En 2016, on a utilisé quatre types de procédures de dénombrement pour les différents types de logements collectifs.

1) Dossiers administratifs et/ou interview de la personne-ressource du recensement ou de l'administrateur du logement collectif, dans le cas des logements collectifs institutionnels

On a eu recours à cette approche dans les hôpitaux, les refuges, les établissements de soins infirmiers et/ou résidences pour personnes âgées et les établissements correctionnels ou de détention. Les agents recenseurs ont obtenu des données obligatoires en accédant aux dossiers administratifs. En l'absence de données administratives, dans le cas des établissements de soins infirmiers et/ou des résidences pour personnes âgées, les agents recenseurs peuvent avoir interviewé des résidents au moyen du questionnaire 2A et du questionnaire 3A pour les employés résidents ou les membres de la famille des employés.

2) Recensement par interview pour les maisons de chambre et pensions

Dans le cas des maisons de chambre et pensions, les agents recenseurs ont rempli le questionnaire (questionnaire 3A) avec chaque résident au moyen d'une interview sur place.

3) Autodénombrement pour les établissements religieux et les colonies huttérites

Dans le cas des établissements religieux, comme les couvents, monastères ou séminaires, ainsi que des colonies huttérites, les agents recenseurs ont laissé les questionnaires (questionnaire 2A) à la personne-ressource du recensement du logement collectif pour qu'elle les distribue aux résidents, puis ils ont pris des dispositions pour recueillir les questionnaires remplis.

4) Dénombrement des résidents habituels (RH) seulement

Pour certains types de logements collectifs, on procède uniquement au dénombrement des résidents habituels (RH). On procède ainsi pour les établissements fournissant des services d'hébergement temporaire, comme les hôtels, les terrains de camping, les YMCA ou les auberges de jeunesse, et d'autres établissements, comme les résidences scolaires, les bases militaires, les camps de chantiers ou les navires.

Dénombrement des résidents à l'extérieur du Canada

Pour dénombrer les résidents canadiens en poste à l'extérieur du Canada, on a utilisé le questionnaire 2C (voir le chapitre 5).

Assistance téléphonique du recensement

L'Assistance téléphonique du recensement (ATR) est un service gratuit multilingue qui est mis à la disposition de tous les répondants à l'échelle du pays. Le numéro sans frais était imprimé sur le guide et sur le questionnaire du recensement et figurait dans tous les documents de communication du recensement.

Vérification de la collecte des données et activités de suivi pour le Recensement de 2016

Vérification de l'occupation des appartements (VOA) – La VOA vise à vérifier l'occupation de toutes les unités d'un immeuble d'appartements, par l'entremise d'une personne-ressource chargée de la gestion. On procède à un contact préliminaire pour recueillir les coordonnées des personnes-ressources des grands immeubles d'appartements. Cette vérification peut seulement être effectuée pour les appartements des immeubles où nous avons obtenu les coordonnées de personnes ressources. Il s'agit d'un exercice important qui aide à déterminer avec plus de précision l'occupation de ces types de logements et à réduire la charge de travail dans le cadre de l'activité de suivi des cas de non-réponse (SCNR) du recensement. La VOA a été effectuée à partir des bureaux régionaux de Statistique Canada, du 1er au 31 mars 2016.

Vérification de l'occupation des logements (VOL) – L'occupation des logements a été vérifiée immédiatement avant le suivi des cas de non-réponse (SCNR) dans les secteurs d'EP. La vérification de l'occupation des logements (VOL) a été effectuée du 20 au 27 mai 2016 pour déterminer le plus grand nombre possible de logements inoccupés autour du jour du recensement, afin d'éliminer ces logements de la charge de travail du SCNR. Le taux d'inoccupation des logements peut être déterminé avec une plus grande exactitude lorsque la vérification est effectuée plus près du 10 mai 2016, le jour du recensement. Cette opération est indépendante de la VOA décrite ci-dessus.

Suivi des cas de non-réponse (SCNR) – Le SCNR vise à obtenir un questionnaire rempli pour tous les ménages n'ayant pas retourné le leur. Il s'agit de la dernière activité de collecte dans les secteurs d'EP et de LL. Le suivi s'est d'abord fait par téléphone, lorsque l'on disposait des numéros nécessaires, faute de quoi des visites sur place ont été effectuées jusqu'à l'obtention du questionnaire rempli. Dans les secteurs de LL, le suivi a généralement été effectué du 20 mai au 15 juillet 2016, et dans les secteurs d'EP, du 1er juin au 31 juillet 2016. On n'a pas procédé au SCNR dans les secteurs de dénombrement anticipé et de recensement par interview, la vérification de l'intégralité ayant été effectuée dans le cadre du processus de dénombrement.

Le suivi des questionnaires rejetés au contrôle (SQRC) est le processus qui a servi au suivi de certains logements, pour résoudre les cas de réponses manquantes et incomplètes au questionnaire abrégé du recensement. Le SQRC a été effectué à partir des bureaux régionaux de Statistique Canada pour les questionnaires reçus au Centre des opérations des données (COD) qui ont été rejetés au contrôle parce qu'ils étaient incomplets. On a principalement mis l'accent sur les cas de problème possible de composition du ménage. Un SQRC a été mené du 10 mai au 14 août 2016.

Date de modification :