Rapport technique sur l'échantillonnage et la pondération, Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011Ce produit a été révisé le 24 mars 2015.
Révisé le 24 mars 2015

No 99-002-X au catalogue

Introduction

L'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011 est une nouvelle enquête à participation volontaire dont le questionnaire a été distribué à environ 30 % des ménages visés par le Recensement du Canada. L'ENM sert à recueillir les renseignements obtenus antérieurement au moyen du questionnaire complet du recensement reçu par un ménage sur cinq tous les cinq ans. Le questionnaire du Recensement de 2011 contient les huit questions qui figuraient sur le questionnaire abrégé du Recensement de 2006, ainsi que deux questions supplémentaires sur les langues. Contrairement à l'ENM, la participation au recensement est obligatoire.

L'ENM a servi à recueillir des renseignements socioéconomiques dont les collectivités ont besoin pour planifier des services tels que les garderies, les écoles, les services à la famille, le logement, les routes et les transports en commun, ainsi que la formation professionnelle des candidats à l'emploi. L'objectif de l'ENM est de fournir des données pour de petites régions géographiques et de petits groupes de population.

Afin d'aider les utilisateurs à évaluer l'utilité des données de l'ENM pour leur propre usage, le présent Rapport technique sur l'échantillonnage et la pondération de l'Enquête nationale auprès des ménages de 2011 énonce en détail les définitions et le cadre conceptuel sur lesquels s'appuie l'ENM, ainsi que les procédures de collecte et de traitement des données qui ont été employées. Comme ces procédures sont reliées aux procédures de collecte et de traitement des données utilisées pour le Recensement de 2011, ces dernières sont exposées également. Ensuite, le rapport décrit la méthode d'échantillonnage et de pondération appliquée pour l'ENM de 2011, ainsi que son incidence sur les résultats. Comme certains renseignements sont recueillis par échantillonnage, puis pondérés à l'échelle de la population totale, un biais et des écarts peuvent être observés dans les estimations finales. Le présent rapport énumère certaines de ces différences observées et en explique les causes probables.

En raison de son effet possible sur les taux de réponse, le caractère volontaire de la nouvelle ENM a entraîné l'application de méthodes d'échantillonnage et de pondération plus complexes que celles utilisées pour le Recensement de 2006.

En général, les raisons qui motivent le recours à l'échantillonnage émanent d'un désir de réduire le fardeau de réponse, de réduire les coûts, d'obtenir les résultats plus rapidement ou d'une combinaison des trois. Un inconvénient de l'échantillonnage est que les résultats fondés sur un échantillon ne sont pas toujours aussi précis que ceux qui s'appuient sur l'ensemble de la population. Néanmoins, quand la perte de précision (qui peut être assez faible si l'échantillon est grand) est tolérable compte tenu des usages prévus des données, l'échantillonnage est souvent avantageux.

Pour le Recensement de la population et l'ENM de 2011, l'échantillonnage a été utilisé de diverses façons. On y a recouru pour :

  • S'assurer que la qualité du travail des agents recenseurs durant la collecte des questionnaires répondait à certaines normes.
  • Contrôler la qualité du codage des réponses durant le dépouillement.
  • Évaluer la qualité des données du recensement et de l'ENM.

Toutefois, l'usage principal de l'échantillonnage consistait à sélectionner les logements à inclure dans l'échantillon de l'ENM. Le présent rapport décrit cet usage particulier de l'échantillonnage et évalue son incidence sur la qualité des données de l'ENM.

Le chapitre 1 décrit en détail les méthodes utilisées dans le cadre du Recensement et de l'ENM de 2011. Le chapitre 2 explique les procédures de traitement des données. Le chapitre 3 décrit comment l'échantillonnage est mis en œuvre dans l'ENM. Le chapitre 4 donne un aperçu des procédures utilisées pour appliquer les poids aux données provenant de l'échantillon de l'ENM afin d'obtenir des estimations pour la population. Le chapitre 5 fournit des renseignements sur les indicateurs du biais de non-réponse à l'ENM, tandis que le chapitre 6 décrit les régions de pondération. Le chapitre 7 présente une évaluation des procédures de pondération et le chapitre 8 donne un aperçu de la méthodologie d'estimation de la variance dans le cadre de l'ENM de 2011.

Date de modification :